MENU
Accueil
Derrick Lewis : l’homme qui avait chaud dans le caleçon
Écouter le direct
Derrick Lewis à l'UFC 229
Derrick Lewis à l'UFC 229 ©Getty

Derrick Lewis : l’homme qui avait chaud dans le caleçon

L'une des sensations de l'UFC 229 s'apprête affronter le champion Daniel Cormier. A-t-il une chance ?

pour ce combat-ci, je m’entraîne vraiment toute la journée. Il a suffi d’une bombe pour propulser Derrick Lewis dans les hautes sphères du MMA mondial. Opposé à Alexander Volkov lors de l’UFC 229, l’événement le plus suivi de l’histoire du MMA, l’Américain a passé deux rounds trois-quarts à subir. Alors qu’il semblait condamné à la défaite claire et nette face au géant russe, la Black Beast (son surnom) trouva enfin sa droite à 20 secondes de la fin ! Volkov qui filait vers une victoire maîtrisée était mis KO instantanément et la T-Mobile Arena a explosé devant ce retournement de situation brutal ! 

Personnalité hilarante, Derrick Lewis était devenu la révélation de la soirée ! Clou du spectacle, le poids lourd sortit une interview d’après combat pour l’histoire au micro de Joe Rogan. En caleçon, il répondit au commentateur de l’UFC avec sa désinvolture habituelle : "J'ai oublié que quelques heures avant le combat, Donald Trump m'avait appelé et m'avait dit que je devais mettre KO cet enf*iré de Russe. Poutine, les journaux et toute cette merde le font passer pour un imbécile. Putain, de quoi parlent-ils ? Les États-Unis en force ! Mais bon, je dois asseoir mon cul noir et faire un peu plus de cardio. Merde, de quoi parlez-vous maintenant ? Je ne cherche pas à me battre pour un titre pour le moment, pas avec une endurance comme celle-ci". Évidemment, le commentateur lui demanda pourquoi il était en caleçon. "Parce que j’avais chaud aux couilles." répondit Lewis. Le public était conquis, un phénomène était né. 

Un Derrick Lewis enfin au max ? 

À 490 000 followers sur Instagram avant le combat, il passait à 900 000 dans les 24h qui suivirent. Deux semaines après son coup de chaud, la Black Beast est à 1.4 million de followers ! Et ça devrait encore monter puisque le Texan a obtenu le… title-shot contre Daniel Cormier. Oui : trois semaines après son combat dantesque, il affrontera le champion poids lourd en combat principal de l’UFC 230 au Madison Square Garden ! Pas dupe, Lewis sait bien que c’est son KO de l’espace qui lui a permis d’être dans cette position. Ayant révélé qu’il ne s’entraînait d’habitude que 30 minutes par jour, le combattant est désormais bien plus motivé : "Pas seulement parce qu’il y a le titre en jeu, mais quand j’ai vu mon contrat et les zéros qui vont avec, je me suis dit ‘OK, je peux commencer à m'entraîner maintenant’. Auparavant, je ne restais pas au gymnase comme tous mes adversaires. C’est assez évident. Après les combats, je suis toujours couché par terre, je suis fatigué. Prêt à aller asseoir mon cul quelque part. Mais pour ce combat-ci, je m’entraîne vraiment toute la journée. Je bois plus d'eau que nécessaire. Je prends cela vraiment plus au sérieux. Je n’aurai aucune excuse pour moi : victoire, défaite ou match nul." On pourrait donc enfin voir un Derrick Lewis au maximum de ses capacités !

Pour ce combat-ci, je m’entraîne vraiment toute la journée. 

Contre Daniel Cormier, la révélation d’il y a deux semaines sera pourtant grandissime outsider. En effet, Lewis ne dispose "que" d’une arme : sa droite dévastatrice. Pour le reste, il n’a pas de cardio, pas de jeu au sol digne de ce nom et pas un footwork à perturber le rigoureux champion. Derrick Lewis sait encaisser et exploser sur un coup. C’est peu, mais suffisant pour avoir gagné 9 de ses 10 derniers combats. Sur ses 9 victoires, 7 l’ont été par KO ! Oui, la droite fait souvent mouche… 

Toutefois, il faudra bien plus que ça pour faire tomber Daniel Cormier. C’est d’ailleurs pour cette raison que le champion a accepté de défendre sa ceinture avec seulement trois semaines de délai : "Je ne pensais pas que j'allais combattre sur cette carte, mais le deal que j'ai obtenu était vraiment bon. Honnêtement, je ne pouvais pas dire non. Surtout avec un gars comme Derrick, qui n'est pas connu pour avoir le meilleur cardio. Je dois commencer vite et espérer pouvoir pousser le rythme plus fort que lui, même avec un court camp d’entraînement. [...] Je n'aurais pas accepté une revanche contre Stipe Miocic à la dernière minute, il est trop bon dans ces circonstances. Je ne dis pas que Derrick n'est pas bon, mais Stipe est capable de me battre de différentes manières. Il fait correctement des choses différentes. Je pense que dans ce combat, Derrick doit me mettre KO pour gagner. D'habitude, si un gars n'a qu'un seul chemin vers la victoire, _je m'en sors plutôt bien."  _Attention à l’excès de confiance.

Contre tous les pronostics

Surtout que, comme écrit précédemment, nous avons droit à un Derrick Lewis extrêmement motivé : "Je ne fais que du cardio. Même le sexe. Le sexe a vraiment aidé mes hanches. Je sais que Cormier est un lutteur, donc il faut vraiment que mes hanches soient sur lui, alors je les travaille extrêmement bien." Il jouera crânement sa chance lors de l’UFC 230. En effet, en cas de défaite, la Black Beast ne devrait plus se retrouver dans cette position. À 33 ans et avec les qualités que l’on connaît, ce title-shot vient plutôt d’une pénurie de stars que d’autre chose. Le 3 novembre, il tentera de déjouer les pronostics et de devenir le deuxième homme après Jon Jones à vaincre Cormier. Ancien taulard (3 ans et demi pour violences aggravées), couvé ensuite par la légende George Foreman, Derrick Lewis est à une victoire de prendre une sacrée revanche sur la vie ! Qui aurait pu prévoir une telle trajectoire ?

Je ne reste pas au gymnase toute la journée comme le font tous mes adversaires. Je reste 30 minutes, 35 minutes - et cinq minutes sur mon téléphone pour poster des memes et des trucs du genre. Mais pour ce camp d’entraînement, je passe toute la journée à la salle. 

Derrick Lewis