MENU
Accueil
Anthony Joshua vs. Deontay Wilder : apocalypse en approche
Écouter le direct
Anthony Joshua vs. Deontay Wilder : apocalypse en approche
Anthony Joshua vs. Deontay Wilder : apocalypse en approche ©Radio France

Anthony Joshua vs. Deontay Wilder : apocalypse en approche

Propriétaires à eux-deux de toutes les ceintures mondiales et invaincus, Anthony Joshua et Deontay Wilder sont les monstres de la boxe poids lourds. Le duel tant attendu est plus que jamais en approche.

Tout a basculé en mars 2018 pour Deontay Wilder  et Anthony Joshua . Les deux champions du monde combattaient ainsi pour mettre leur statut d’invaincu en jeu. Surtout, ils affrontaient chacun de très grands adversaires pour les demi-finales officieuses de leur duel à distance.Finalement, Deontay Wilder assommait Luis Ortiz …et Joshua l’emportait contre Joseph Parker  en récupérant en prime la ceinture de ce dernier. Avec ses deux encombrants boxeurs écartés, les deux phénomènes ont un peu plus cimenté leur statut derois du Noble Art.  Pour corroborer nos propos, voyons leur palmarès.

Présentations des deux phénomènes

Champion Olympique 2012, Anthony Joshua réalise des débuts parfaits chez les professionnels. En moins de 5 ans, il compile un bilan de 21-0 dont 20 KOs. Seul Joseph Parker, le 31 mars dernier, alors champion WBO et dernier adversaire d'AJ a réussi à l'emmener à la décision. Actuellement le Britannique est propriétaire de 4 ceintures mondiales (WBA, IBF, IBO et WBO) ... sur les 5 possibles. À 28 ans, il entre dans les meilleures années de sa carrière et est déjà reconnu comme LA superstar de la boxe mondiale . Qui d’autre peut se targuer de remplir Wembley (90 000 personnes) et le Principality Stadium (78 000 personnes) aujourd’hui ?

De l'autre côté, on retrouve Deontay Wilder . À 32 ans, l'Américain attend toujours la reconnaissance du grand public.  Médaillé de Bronze aux JO 2008, il est également invaincu.  À la différence d'Anthony Joshua, il a même mis tous ses adversaires KO.  En 40 combats, il compte donc 40 victoires, dont 39 KOs (il a affronté deux fois Stiverne). Champion WBC depuis 2015, il explose quiconque tente de le déposséder de sa ceinture. Depuis 2 combats, il semble même que le Bronze Bombe soit passé au niveau supérieur.

Ainsi Bermane Stiverne, le seul homme à avoir emmené Wilder à la décision était balayé d'une manière effrayante en 2 minutes 59 en novembre dernier. Le 3 mars, pour le plus grand combat de sa carrière et où il risquait tout, Wilder impressionnait face à Luis Ortiz.  L'invaincu Cubain, que tout le monde cherchait à éviter, posait d'immenses problèmes au Bronze Bomber. Au septième round, le champion WBC passait même tout proche du KO. Finalement, il traversait la tempête pour finir son aîné avec autorité à la 10e reprise. Désormais,il n'en reste plus que deux au sommet de la chaîne alimentaire.  Il n'y a plus que deux champions du monde dans la catégorie reine. Bref, vous l'aurez compris, ces deux-là doivent s'affronter ! Le vainqueur deviendrait alors le premier champion undisputed depuis Lennox Lewis entre 1999 et 2000.

La provocation de Wilder

Après la victoire de Joshua sur Parker, Deontay Wilder mettait le feu aux poudres avec un trashtalking aussi violent que choquant pour le grand public : "Je veux un cadavre à mon palmarès, j'en veux un.  Le Bronze Bomber en veut un. Je le dis toujours aux gens, quand je suis sur le ring, c'est comme-ci j'étais le Bronze Bomber. Avec lui, c'est si fou. Quand je suis le Bronze Bomber, j'arrête de m'intéresser. Tout me concernant change. Je ne suis plus nerveux. Je ne suis plus effrayé, je n'ai plus les papillons. Je n'ai plus de sentiments pour celui que je vais affronter.  Je pensais avoir fait un mort une fois. Comme je l'avais dit, c'était contre Szpilka, parce qu'il ne respirait pas quand sa tête a touché le sol. Quelqu'un devra partir. Je veux ça à mon bilan, quand je suis dans cet état d'esprit, c'est comme-ci je n'étais plus moi-même."

Anthony Joshua répondait, comme à son habitude, avec calme à la provocation : "Je combattrais Wilder. Je vous le jure, ce ne serait pas un problème . C'est mon métier. Je n'étais même pas déçu qu'il ne vienne pas au combat. Ce n'était pas à propos de Wilder. C'était à propos de Parker et à propos de moi. Avec tout le respect que je lui dois, il a plus besoin de moi que je n'ai besoin de lui.  C'est une question d'être là dans les grands moments, à 100%. Il a besoin de la boxe britannique. La boxe est beaucoup plus grande ici, en Grande-Bretagne, qu'aux États-Unis, et c'est grâce à nous. Vous savez ce qui est intéressant ? Il me serrera la main après le combat et me respectera. Je ne le prends donc pas personnellement, car je sais qu'il ne le pense pas."

Des négociations longues, à l’issue incertaine

Parce que nous sommes dans le monde de la boxe, rien n’est simple … Le combat pourrait donc prendre du temps à être finalisé. En effet, les combattants, leurs managers, leurs promoteurs, les commissions athlétiques, les fédérations de boxe, les diffuseurs en contrat exclusif avec les sportifs, TOUS doivent se mettre d’accord.  C’est pour cette raison que l’UFC, en MMA, arrive à faire autant de combats d’envergure puisque l’organisation est seule à bord. À titre de comparaison, on se souvient que le combat entre Floyd Mayweather et Manny Pacquiao avait mis 6 ans à se faire…

Étant champions dans différentes fédérations, Wilder et Joshua doivent aussi faire vivre leurs ceintures… sous peine d’être destitués. En embuscade, Jarrell Miller, Dominic Breazeale  et Alexander Povetkin  pourraient servir de faire-valoir de prestige pour nos champions du monde. Ensuite, on devrait vraisemblablement avoir le choc des titans pour 2019.

En pleine possession de leurs moyens, champions du monde et invaincus, Deontay Wilder et Antony Joshua doivent s'affronter. Aujourd'hui plus que jamais,la boxe poids lourds a besoin de grandes rivalités pour retrouver ses lettres de noblesse. Les années 70 avaient eu les guerres pour l'éternité entre Muhammad Ali, Joe Frazier, George Foreman . Les années 90 ont eu lesMike Tyson, Evander Holyfield  et Lennox Lewis . Après une vingtaine d'années décevantes chez les lourds, les deux phénomènes nous donnent le droit de rêver. Si nous sommes encore loin de l'officialisation du combat gargantuesque, on s'en rapproche semaine après semaine…

Crédits photos : Richard Heathcote / Get ty Images (Anthony Joshua) - Al Bello / Getty Images (Anthony Wilder)