MENU
Accueil
Super Bowl : Tom Brady et les Patriots pour l’histoire, les Rams pour une nouvelle dynastie
Écouter le direct
S'il remportait un 6e SuperBowl, Tom Brady assoierait encore un peu plus son statut de légende du foot US ©Getty

Super Bowl : Tom Brady et les Patriots pour l’histoire, les Rams pour une nouvelle dynastie

Ce dimanche soir, toute l’Amérique aura les yeux rivés sur le Mercedes-Benz Stadium à Atlanta, théâtre du Super Bowl LIII entre les New England Patriots de Tom Brady et les Los Angeles Rams.

Dans la nuit de dimanche à lundi, le titre NFL se jouera entre les New England Patriots et les Los Angeles Rams. Tout porte à croire que ce duel servira de passation de pouvoir entre le légendaire Tom Brady (41 ans) et le représentant de la nouvelle garde Jared Goff (24 ans). Sur le papier, on pouvait difficilement rêver mieux pour LE rendez-vous annuel du football américain ! Toujours là, les Patriots s’offrent une troisième présence au Super Bowl de suite, record NFL égalé. De leur côté, les Rams retrouvent la grande messe de la NFL pour la première fois depuis… 2002. À l'époque, ils étaient tombés contre les New England Patriots... de Tom Brady. C'était alors le premier Super Bowl du quarterback. 17 ans plus tard, il va tenter de remporter un 6e titre (du jamais vu). Premier choix de Draft NFL le plus précoce à arriver à un Super Bowl, Goff veut confirmer sa superbe saison…et devenir le troisième quarterback à faire tomber le grandissime Tom Brady en Finale. 

Le New England de Brady et Belichick : la dynastie

Aujourd’hui en France, terre de « soccer », tout le monde ou presque connaît les New England Patriots. Cela grâce au formidable duo Bill Belichick (l'entraîneur)-Tom Brady (le quarterback) arrivé en 2000 au sein de la franchise. Titulaire depuis 2001, Tom Terrific a connu 9 Super Bowls (pour 5 titres pour le moment) en 19 saisons en tout. Personne n’a joué autant de finales. Personne n’a plus de titres que lui non plus. On va continuer dans les chiffres pour mettre en exergue cette domination immense sur le jeu. Ses 29 victoires en playoffs représentent ainsi un record pour un quarterback. Le deuxième quarterback le plus victorieux est... Payton Manning avec 14 victoires en 27 matchs. Oui, Brady a plus de victoires que Manning ne compte de matchs en playoffs ! Pour le reste, voici quelques-uns de ses records les plus impressionnants records : plus grand nombre de yards à la passe (81 431), plus grand nombre de touchdowns à la passe (590), plus grand nombre de titres de division (16), plus grand nombre de matchs de playoffs débutés (39), plus grand nombre d’apparitions au Super Bowl (9), plus grand nombre de MVP du Super Bowl (4) et plus grand nombre de touchdowns à la passe au Super Bowl (18). GOAT. Malheureusement pour la (jeune) concurrence, à 41 ans, Brady n’a pas prévu de s’arrêter : « J'ai des objectifs, jouer non seulement l'année prochaine, mais au-delà. Et je vais essayer de le faire du mieux que je peux. Je vais donner tout ce que j'ai, comme je l'ai toujours fait. Ce sera certainement un défi. Je ne prends aucune de ces choses pour acquise, mais j'espère pouvoir continuer à jouer, et à un niveau de champion. »

De son côté avec cette longévité impressionnante et cette capacité à tirer le meilleur de ses joueurs, Bill Belichick peut légitimement briguer la place de meilleur coach de l'histoire. Cette année encore, les Patriots n’ont pas le meilleur effectif de la NFL…et pourtant, ils enchaînent un troisième Super Bowl de suite. Moins attendu que par le passé, New England comptera sur le génie de Belichick pour construire un nouveau succès. Les connaisseurs savent bien que les Patriots sont adeptes des comebacks de folie…et qu’il ne faut jamais parier contre eux. Ils ont d'ailleurs réussi le retour le plus impressionnant de l'histoire dans un Super Bowl. Menés 28-3 par les Atlanta Falcons en 2017, les Patriots s'imposeront finalement 34-28 en prolongations ! Il ne faut jamais les mettre hors-course. Jamais. Avec 5 victoires pour 3 défaites au Super Bowl, le duo Belichick-Brady n’est toutefois pas invincible. Les deux hommes restent d’ailleurs sur une défaite face aux Eagles, et une tentative de comeback manquée. 

Los Angeles Rams – une nouvelle ère 

Lors du Premier Super Bowl de Tom Brady, Jared Goff (le quarterback des Rams) était âgé de... 7 ans. Ce dimanche, il se retrouve face au GOAT avec une équipe taillée pour gagner. Agencés par le génial coach Sean McVay, les Los Angeles Rams sont devenus en deux ans LA franchise à suivre en NFL. Pour sa première saison en tant que coach principal en 2017, il menait les Rams à un bilan 11-5. Cette année, notamment grâce à un recrutement ambitieux, la franchise passa à 13-3. Les trois phénomènes Jared Goff, Aaron Donald et Todd Gurley ont ainsi été rejoints par la muraille Ndamukong Suh, le receveur Brandin Cooks, le cornerback Aqib Talib, le defensive end Dante Fowler Jr. et le cornerback Marcus Peters ! Histoire de sécuriser son avenir au plus haut niveau, la franchise ne lésinait pas sur les moyens. Aaron Donald était ainsi prolongé pour 135 millions sur six ans. Un contrat qui faisait de lui le joueur défensif le mieux payé de l'histoire au moment de la signature. Quant à Todd Gurley, il était récompensé de sa magnifique saison 2017 par un contrat faisant de lui le running back le mieux payé de l’histoire.

En vue du Super Bowl LIII, le monstrueux duo Aaron Donald, Ndamukong Suh semble taillé pour atteindre Tom Brady. Les deux monstres défensifs parmi les meilleurs de la ligue (Donald est favori pour gagner son deuxième trophée de meilleur joueur défensif de l'année de suite) risquent de donner de nombreux maux de tête aux Patriots. En effet, ne serait-ce que ralentir Donald relève de la gageure. Bill Belichick y allait même d’une sortie remarquée lorsqu’un journaliste demanda ce qui sautait le plus à l’esprit chez le Défenseur : « Tout. Il est à peu près inarrêtable. » Meilleur bilan de saison régulière avec les Saints puis tombeurs de ces mêmes Saints en Finale NFC, les Rams ont prouvé sur cette saison 2018 qu'ils pouvaient rivaliser avec les meilleurs. Avec leur équipe complète (de chez complète), ils ont toutes les cartes en main pour prendre les commandes de la NFL et former à leur tour une prochaine dynastie. 

Un duel qui sera observé par plus de 100 millions de personnes rien qu'aux États-Unis. Le spectacle sera aussi en dehors du terrain avec le fameux « Halftime Show », sans oublier les publicités (les spots se négocient à 5 millions de dollars les 30 secondes !) où les marques rivalisent d’imagination pour marquer le coup mais aussi les repas gargantuesques : 1.38 milliard de chicken wings seront dégustés ce week-end, à l’occasion du plus grand événement sportif de l’année outre-Atlantique.