MENU
Accueil
UFC 254 - Khabib Nurmagomedov face au plus gros challenge de sa carrière
Écouter le direct
Khabib Nurmagomedov ( Josh Hedges )
Khabib Nurmagomedov ( Josh Hedges ) ©Getty

UFC 254 - Khabib Nurmagomedov face au plus gros challenge de sa carrière

Lors de l’UFC 254, Khabib Nurmagomedov affronte Justin Gaethje en main-event, pour ce qui représente peut-être son plus grand challenge.

L’UFC est de retour sur la Fight Island d’Abu Dhabi. Pour cette seconde édition, l’organisation n°1 en MMA nous réserve ni plus ni moins que le combat le plus attendu de l’année : Khabib Nurmagomedov (28-0) vs. Justin Gaethje (22-2). Le champion invaincu affronte un challenger ambitieux et qui, sur le papier, présente les armes pour le déranger. Pour Gaethje, la tâche est immense : devenir le premier homme à battre Khabib. Jusqu’à maintenant, vingt-huit ont essayé, vingt-huit ont échoué. Alors, rendez-vous samedi soir pour une grande première ?

Gaethje, l’homme du chaos

Ancien champion des World Series Of Fighting, Justin Gaethje arrive à l'UFC en 2017 avec un bilan d'invaincu, mais au style de chien fou. S'il valide sa première dans l'organisation en s'imposant face à Michael Johnson, non sans frayeurs, ce style, trouve ses limites face à Eddie Alvarez puis Dustin Poirier. Jamais aux fraises dans ces combats, Gaethje se sera à chaque fois laissé emporter par son côté bagarreur en abandonnant sa discipline. Les sanctions sont sans appel : deux défaites par KO. Suite à ces deux brutaux rappels à l'ordre, l'Américain se décide enfin à écouter son coach... et la transformation est impressionnante.

Depuis, l'homme surfe sur une série de quatre victoires par KO, toutes acquises contre des membres du top 15 mondial. Plus impressionnant encore, Gaethje n'a jamais semblé inquiété dans ces chocs (en dehors du knockdown de Ferguson). Il a même démantelé celui qui semblait avoir les armes pour vaincre l'ogre Khabib : Tony Ferguson, alors sur douze victoires de suite. Un combat lors duquel l'Américain aura brisé physiquement son adversaire durant cinq rounds à la violence inouïe.

« Khabib n’a jamais combattu quelqu'un qui fait de la lutte depuis aussi longtemps que lui, à part moi. Tout le monde dit qu’il est prêt avant de l’affronter, et je ne lui permettrai pas de me mettre contre la cage. Si ça arrive, alors je suis foutu. Mon plan est que si nous voulons faire du grappling, nous le faisons toujours au milieu de la cage. Je l’ai dit 1000 fois ; je cause des dégâts. J'ai les os denses et je vais lui kicker les jambes. On avancera ensuite à partir de ça. » - Justin Gaethje lors de la conférence de presse d’avant-combat.

Khabib, la machine

28-0 en carrière, personne n'a jamais fait ça... et Khabib ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Visant très clairement le bilan de 30-0, le Daghestanais n'est plus qu'à deux petites victoires de son objectif. Cela passera donc pas une défense de ceinture face à Justin Gaethje. Comme à son habitude, le champion ne compte pas changer la recette : de la lutte, de la lutte et encore de la lutte. Même lors du combat contre Al Iaquinta, où l’Américain a bien défendu les premières tentatives de mises au sol et où Khabib n’a fini qu’à 6 sur 15 dans l’exercice, Raging Al a fini par craquer sous la pression adverse. C’est simple, ils brisent tous. « Si j’essaye de mettre Gaethje au sol une fois et que sa défense est bonne, je vais y aller toute la nuit. Je vais y aller toute la nuit. [...] Je pense qu’il a de la dynamite dans les mains. Il a de très bons kicks. Mes adversaires sont tous bons debout. Mais quand je les attrape, ça change un peu. Je pense que plus que Dustin Poirier, Conor McGregor et d'autres gars, il sait comment lutter. Ça va être un peu dur. Mais je me prépare à essayer de le mettre au sol 100 fois. Ça va être très intéressant samedi soir. » - Khabib Nurmagomedov lors de la conférence d’avant-combat.

La lutte : la clé du combat

Alors que Khabib possède une lutte hors du commun et parfaitement adaptée au MMA en cage, Justin Gaethje détient peut-être la réponse. Celui qui réussira à enrayer la lutte daghestanaise aura les armes pour regarder le champion droit dans les yeux. Ayant commencé la lutte à quatre ans, Gaethje a une expérience énorme dans le domaine. Lutteur de niveau 1 NCAA à l'université, il a commencé par le grappling avant de tomber amoureux de sa boxe anglaise (et de terminer tous ses adversaires). S'il ne se sert jamais de cet aspect de son jeu, cela sera primordial contre Khabib… et il aura l’effet de surprise pour lui.

Trevor Wittman, l'entraîneur de longue de l'Américain, pense que cette arme sera extrêmement importante : « Une chose que je pense que nous avons pu très bien faire a été de garder notre arme la plus importante cachée, et avec Justin Gaethje, c’est un très bon lutteur et il a un style de lutte très unique. Il n’a pas eu à l’utiliser. Encore une fois, il est très difficile d’avoir un plan de match contre la lutte de quelqu'un, alors qu’il ne l’a pas montré. » Si Gaethje défend les takedowns avec succès, au centre de la cage, et qu'il saisit sa chance à chaque opportunité debout... alors le tremblement de terre ne sera pas très loin.

Le premier combat amateur de Justin Gaethje, du grappling et de la brutalité

Une histoire de famille :

Très proche des siens, Justin Gaethje a obtenu du Président de l'UFC Dana White que ses parents puissent venir à Abu Dhabi, avec lui. Présents à chacun des combats de Justin, les Gaethje seront assis juste à côté du dirigeant lors de l'UFC 254. De son côté, Khabib devra pour la première fois de sa carrière faire sans son père. Décédé des suites du coronavirus, Abdulmanap Nurmagomedov était l'entraîneur, mentor et meilleur ami du champion lightweight de l'UFC. Si Nurmagomedov faisait ses camps d'entrainement aux États-Unis, chez American Kickboxing Academy, pour préparer ses combats à l'UFC ; l'essentiel du travail était fait au Daghestan, avec son père. C'est même lui qui a mis au point tout le plan de jeu centré sur la lutte, le fameux « Father’s plan ». C'est son père qui est en grande partie responsable de l'énorme succès des lutteurs daghestanais en MMA au cours des dernières années. C'est aussi son père qui a fixé cet objectif de 30-0 en carrière avec un combat contre le grand Georges St-Pierre en bout de course. Khabib lui-même a confié qu’il ne savait pas comment il allait réagir dans la cage. Nous le saurons samedi soir…

L’UFC 254 se déroule samedi 24 octobre à Abu Dhabi. La carte principale débute à 20h et est diffusé en direct sur l’UFC Fight Pass.