MENU
Accueil
UFC 246 : Conor McGregor, enfin de retour
Écouter le direct
Conor Mc Gregor lors de son dernier combat face à Khabib Nurmagomedov en octobre 2018
Conor Mc Gregor lors de son dernier combat face à Khabib Nurmagomedov en octobre 2018 ©AFP

UFC 246 : Conor McGregor, enfin de retour

Pour la première fois depuis un moment, Conor McGregor fait parler de lui au niveau sportif. Il était temps pour la superstar de l’UFC.

Battu lors de sa dernière sortie en octobre 2018 par Khabib Nurmagomedov, Conor McGregor a connu une année 2019 très compliquée. Enchaînant les scandales, le Notorious a grandement perdu de sa superbe en quelques mois seulement. Désormais, c’est simple, son salut passe par une victoire lors de l’UFC 246. Grand favori face à Donald « Cowboy » Cerrone, l’Irlandais est dans l’obligation de gagner, et avec la manière. Dans le cas contraire, son empire grandissant (son whisky Proper Twelve et sa marque de vêtements August McGregor) s’effondrerait et plus rien ne pourrait le sortir des scandales. Si deux hommes se disputent la victoire ce samedi 18 janvier, il n’y en a bien qu’un pour lequel la défaite est interdite.

Entre accusations d’agressions sexuelles, violence dans un pub et cassage de téléphone, l’année 2019 de l’Irlandais a été une véritable purge pour lui.

2020, pour effacer 2019

Après cette année noire, Conor McGregor compte bien retrouver les sommets. S’étant pour un temps éloigné du sport, le Notorious est désormais, et selon ses dires, bien plus rigoureux. Dans la cage comme en dehors, il se comporte comme véritable sportif de haut niveau et compte bien retrouver sa place dans le gratin. Oubliez les sorties en boîte, oubliez l’alcool, l’Irlandais nous donne maintenant l’image du bon père de famille. Il a, dit-il, appris de ses erreurs, pour devenir une version de lui-même encore plus forte que celle de 2016, celle de la démonstration face à Eddie Alvarez.

C’est donc avec une attitude bien différente de celle d’octobre 2018 que le Notorious prépare ce combat. Bien plus assagi sur le plan extra sportif, il ne fait pas de vague non plus dans les provocations. Au contraire, McGregor fait preuve d’immensément de respect à l’égard de Donald Cerrone en conférence de presse :

Comment ne pas avoir du respect pour lui ? 

S’il y a évidemment une volonté de mettre fin à cette image de mauvais garçon, on voit que, dans l’ensemble, le Notorious est plus calme. Dans ce combat de rentrée face à Cerrone, où aucun titre ne se joue, l’Irlandais n’a pas non plus besoin d’en faire trop. Son nom seul suffit à vendre. D’ailleurs, la plupart des publicités excluent totalement Donald Cerrone…

Comme il l’a lui-même annoncé à la fin de l’année dernière, il voit 2020 comme "une saison." Une fois l’étape Cerrone passée, l’idée est de combattre de nouveau deux fois cette année. Idéalement, Jorge Masvidal et Khabib Nurmagomedov seraient les deux prochains adversaires. Avant cela, il faut cependant déjà battre le Cowboy.

2020 pour la saison du Notorious

Après l’UFC 246, et seulement après, McGregor pourra entamer les grandes manœuvres. Premier champ-champ de l’histoire de l’UFC (champion dans deux catégories en simultané), le Notorious a désormais des vues sur la catégorie welterweight. C’est peut-être pour cette raison, en partie, que le combat face à Cerrone se déroule dans cette catégorie. L’Irlandais se laisse des options pour la suite. Ayant déjà combattu chez les -77kg, face à Nate Diaz pour des résultats contrastés (défaite par soumission au deuxième round, puis victoire par décision majoritaire), la superstar retente sa chance. Conquérant dans l’âme, celui qui a déjà rempli tous ses objectifs en carrière s’est trouvé là un nouveau défi de taille.

En dehors de la revanche face à Khabib Nurmagomedov, la conquête du titre welterweight représente un sacré morceau, même pour le Notorious. Jamais personne à l’UFC n’a été champion dans trois catégories de poids. Ce serait un immense défi… presque impossible. Mais bon, nous sommes dans un cas bien particulier, celui d’un homme qui a disputé son premier combat de boxe chez les professionnels face à Floyd Mayweather. 

Tout ou presque est réalisable avec Conor, même sa volonté de pouvoir prochainement retourner à la boxe anglaise pour tenter de remporter un titre mondial. C’est le privilège accordé à un athlète devenu aujourd’hui plus grand que son sport tout simplement. L’UFC peut difficilement lui refuser quoi que ce soit. Dernier exemple en date lors de la vente des billets de l’UFC 246. Ils sont tous partis en quelques minutes pour une billetterie qui a rapporté au total 10,6 millions de dollars. À titre de comparaison, l'UFC 245, qui avait trois combats pour le titre en décembre dernier, a seulement généré 4,04 millions de dollars par la billetterie…

Donald Cerrone : adversaire idéal

Véritable légende de l'UFC, Donald Cerrone est pourtant outsider face à Conor McGregor. La raison ? À 36 ans, le natif de Denver semble être sur la pente descendante après une très longue carrière. Avec un bilan de 4 victoires pour 6 défaites lors de ses 10 derniers combats, Cerrone sort de deux défaites par TKO face à Tony Ferguson et Justin Gaethje. Au-delà de ce faible état de forme, l’Américain a malheureusement pour habitude de piocher face à des adversaires au style similaire à McGregor : fausse-patte, qui met la pression et contreur hors-pair. Bref, la nuit du 18 janvier s’annonce compliquée pour Cerrone.

D’autant plus qu’il ne prévoit pas d’utiliser son jeu au sol, pourtant très bon : "Je devrais probablement le mettre au sol, mais je ne pense pas que je le ferai. J'aime aussi être debout. J'aime entrer dans la cage et faire le combat debout. Tout le monde dit que le jeu de McGregor debout est incroyable, alors pourquoi ne pas aller le tester ? Tout le monde dit : ‘Si tu restes debout, tu vas te faire mettre KO’, c'est un jeu tellement stupide, c'est une décision stupide. Mais c'est ma décision. C'est ma stupidité. Qui êtes-vous pour me dire ce que je peux faire ou non ?" Si cette décision fait plaisir aux fans, toujours friands des combats se déroulant exclusivement debout, elle risque de causer des problèmes supplémentaires à Cowboy…

Sportivement, les dés semblent jetés, le vétéran du MMA peut se rassurer sur une chose : il va toucher le plus gros salaire de sa carrière. À l'UFC depuis 2011, c'est même la première fois qu'il est en main-event d'un événement numéroté. Il était temps !

L’UFC 246 et ses coulisses sont à suivre sur Mouv' et nos réseaux sociaux. Rendez-vous sur Facebook, Instagram et Twitter pour vivre le retour du Notorious.