MENU
Accueil
Francis Ngannou en mode Khabib : première défense de titre et superfight(s) potentiel(s)
Écouter le direct
Francis Ngannou - session photo après sa victoire à l'UFC 270 (Mike Roach)
Francis Ngannou - session photo après sa victoire à l'UFC 270 (Mike Roach) ©Getty

Francis Ngannou en mode Khabib : première défense de titre et superfight(s) potentiel(s)

Lors de l’UFC 270, Francis Ngannou s’est imposé avec la manière face à Ciryl Gane. De quoi asseoir sa domination sur la catégorie.

Francis Ngannou l’a fait ! Lors de l’UFC 270 et alors que tout était contre lui, le Predator s’est imposé par décision unanime face au Français invaincu Ciryl Gane. Après cette première défense de ceinture impressionnante, un autre combat se poursuit pour lui.

Francis Ngannou vs. L’UFC

Ça n’a échappé à personne. À peine vainqueur de l’UFC 270, Francis Ngannou n’a pas vu Dana White, Président de l’organisation, lui remettre la ceinture. Non, c’est Mick Maynard, le matchmaker qui s’est chargé de la tâche. Lors de la conférence de presse de l’événement, Dana White était également absent. Un « no-show » qui a particulièrement fait jaser outre-Atlantique. En conflit ouvert avec l’UFC sur la prolongation éventuelle de son contrat, le Predator a lâché une bombe au micro d’Ariel Helwani : « Mes managers m'ont dit qu'ils venaient de recevoir un e-mail de l'UFC disant qu'ils allaient le poursuivre en justice (l’agent de Ngannou - NDLR) pour avoir parlé avec ce type, Nakisa. Je me suis dit : "Qui est Nakisa ? C'est le promoteur ou quelque chose comme ça ?" Ancien employé de l’UFC, Nakisa Bidarian est le manager de Jake Paul.

"Francis Nurmagomedov"

Dos au mur après deux rounds, Francis Ngannou a su inverser la tendance. Complètement dépassé par le kickboxing de Ciryl Gane, le Predator s’en est remis à sa lutte. Dans un domaine où il avait bu la tasse en janvier 2018, le Camerounais a pu montrer l’entendue de ses progrès avec 4 sur 5 aux takedowns et 8 minutes et 29 secondes de contrôle au sol. Bref, nous avons eu droit à Francis Nurmagomedov à Anaheim.

Tout cela dans des conditions particulières pour lui puisqu’il était blessé lors de l’UFC 270. En effet, le champion n’aurait même pas dû tenir sa place. Contre l’avis des médecins et pour honorer le combat de son contrat, Ngannou a combattu malgré une déchirure du ligament latéral interne, une déchirure partielle du ligament croisé antérieur. Alors que des kicks répétés auraient pu laisser des séquelles à vie, le Predator voulait prouver quelque chose. Il devrait prochainement être opéré.

UFC ou Boxe pour la suite ?

« *J'ai laissé beaucoup d'argent sur la table depuis le combat contre Stipe. À l'heure actuelle, j'ai peut-être perdu 7 millions de dollars, mais je suis toujours satisfait de mes 600 000$, car je me bats toujours pour ce qui me tient à cœur. C'est le truc. La liberté ne marche pas avec l'argent.* » - Francis Ngannou dans The MMA Hour

Alors que la situation avec l’UFC n’est pas résolue, Francis Ngannou sera libre de signer où il le souhaite en décembre prochain. Son opération au genou devrait le tenir éloigné de la cage pour de longs mois et il n’est pas impossible qu’il ait disputé son dernier combat de l’année à l’UFC 270. Déterminé à aller jusqu’au bout dans son bras de fer avec l’UFC, il a toujours envie de boxer… et pas face à n’importe qui : Tyson Fury. Ngannou échange avec le champion du monde WBC depuis de longs mois. Immédiatement après la victoire du Predator, le Britannique a publié sur les réseaux sociaux : « Félicitations Francis Ngannou, mais si tu veux faire beaucoup d’argent, viens voir le Gypsy King ». Si un tel choc serait extrêmement lucratif, il se terminerait probablement par une large défaite du champion UFC, largement outboxé par Ciryl Gane.

L’autre option pour Ngannou, et la seule qu’il reste dans l’immédiat à l’UFC est Jon Jones. Considéré comme le plus grand de tous les temps en MMA, l’ancien champion des -93kg à l’UFC, poursuit son processus de montée. Avec un retour ciblé pour juillet 2022, « Bones » ne veut que le combat pour le titre. Il s’estime d’ailleurs bien supérieur à Ngannou et Gane, dans un tweet depuis supprimé : « au bout du compte, je les baise tous les deux ». En 2021, les deux hommes avaient tenté, en vain, d’organiser le choc. Cette année sera peut-être la bonne…