MENU
Accueil
Dustin Poirier vs. Conor McGregor 2 : "chef d’œuvre" en approche ?
Écouter le direct
UFC 257 - présentation avant combat Dustin Poirier VS Conor McGregor (Jeff Bottari)
UFC 257 - présentation avant combat Dustin Poirier VS Conor McGregor (Jeff Bottari) ©Getty

Dustin Poirier vs. Conor McGregor 2 : "chef d’œuvre" en approche ?

Dans la nuit de samedi à dimanche, Conor McGregor revient contre Dustin Poirier sur son terrain de jeu favori : la cage de l’UFC.

Conor McGregor est de retour à l’UFC. Un peu plus d’un an après son dernier combat (contre Donald Cerrone, victoire en quarante secondes, le 18 janvier 2020 - ndlr), l’Irlandais affronte Dustin Poirier, chez les lightweights, à Abu Dhabi. Avec ce combat, il espère entamer une nouvelle série. C’était initialement son plan pour 2020, mais le coronavirus a eu raison de ses ambitions. Assagi, motivé, concentré et « dans la forme de sa vie » de son propre avis, Conor McGregor veut combattre 7 fois au cours des 18 prochains mois. Alors que tout semble favoriser un retour en fanfare de la poule aux œufs d’or de l’UFC, un certain Dustin Poirier va « utiliser tous les moyens possibles » pour gâcher la fête.

27 septembre 2014 - première collision

En 2014, Conor McGregor et Dustin Poirier sont considérés comme des espoirs de la catégorie featherweight. Quand l'UFC organise un combat entre les deux hommes pour le 27 septembre 2014, c'est donc un choc pour le futur de la catégorie. Et c'est bien Conor McGregor qui prend le dessus, et devient un véritable phénomène. Allant de provocation en provocation durant l’avant-combat, il lance dans une conférence de presse depuis entrée dans la légende : "Dustin ne fait que parler. Dustin pense que ce n'est que du blabla, mais quand il va se réveiller, avec le nez à l'opposé son visage, il va réaliser que ce n'est pas que du blabla. [...] Je vais le finir rapidement. Ça va être un KO au premier round. Retenez bien ça." Le soir de l’événement, pour sa première sous le feu des projecteurs de Las Vegas, le Notorious assume : victoire par TKO en une minute et quarante-six secondes. Dustin Poirier est abattu, tandis que la fusée irlandaise est lancée vers les sommets de la catégorie featherweight. Il remporte le titre par KO en treize secondes un peu plus d’un an plus tard.

Dustin Poirier, une revanche à prendre

Depuis cette terrible défaite, Dustin Poirier a bien changé. Montant de catégorie, il n’a plus à subir des weight-cuttings éprouvants pour atteindre la limite de poids. Moins émotif, et plus à l’aise en boxe anglaise, l’Américain est devenu l’une des références chez les moins de 70kg. Ces dernières années, il a ainsi battu Anthony Pettis, Justin Gaethje, Eddie Alvarez, Max Holloway et Dan Hooker. Increvable, le diesel enchaîne les guerres avec succès depuis quelques années. Face à Conor McGregor, il comptera montrer sa durabilité et sa capacité à plonger ses adversaires en eaux troubles pour faire la différence… mais aura-t-il cette possibilité ? Au cours de sa carrière, Poirier s'est incliné à deux reprises par KO (Conor McGregor en featherweight et Michael Johnson en lightweight). À chaque fois, c'était contre des fausses pattes extrêmement explosives. Alors que Conor McGregor semble avoir encore franchi un palier dans ce domaine, cela n'augure malheureusement rien de bon pour le Diamant. Mais s’il arrive à passer les deux premiers rounds, c’est que le plan du Notorious n’aura pas fonctionné, et le combat laissera place à une guerre.

Conor McGregor, la rédemption

Entre défaites (face à Floyd Mayweather puis Khabib Nurmagomedov) et problèmes extrasportifs, l’idole de tout un pays a perdu de sa superbe ces dernières années. Apparu plus sage lors de son grand retour contre Donald Cerrone l’année dernière, Conor McGregor poursuit dans cette direction contre Dustin Poirier. Arrivé avec ses enfants à Abu Dhabi, l’Irlandais ne fait pas trashtalking non plus. Richissime grâce à son combat contre Mayweather et à ses multiples entreprises, McGregor revient « par amour du sport ». Alors qu’il dit « respecter énormément » son adversaire il promet une chose : « chef-d’œuvre ». Le Notorious annonce quand même la couleur : « J'aime bien Dustin. Je pense que c'est un bon combattant. C'est même un grand combattant. Mais être ‘grand’ est toujours à des années-lumière de mon niveau. Je vais mettre Dustin KO dans les soixante premières secondes. » Si un homme peut le faire sur cette planète, c’est bien lui. Celui qui s’est autoproclamé « Mystic Mac » capable de prédire quand et avec quel coup auront lieu ses victoires, immédiatement après son KO contre Poirier, espère réitérer ce samedi 23 janvier. Concentré, motivé, et avec l’envie d’être à l’UFC pour durer, ce Conor McGregor 2.0 semble particulièrement dangereux. Son entraîneur John Kavanagh a d’ailleurs avoué avoir hâte de voir son poulain avec la possibilité de pleinement lâcher les coups, après des mois à lui demander « d’y aller moins fort » avec ses sparrings.

Le boxeur professionnel Dylan Moran partageant une photo d’après sparring avec Conor McGregor

Les enjeux du combat

Même si chaque combat de Conor McGregor reste un événement en lui-même, celui-ci aura un enjeu sportif de taille. Le Président de l’UFC l’a annoncé, le vainqueur de l’UFC 257 combattra pour la ceinture. Il reste désormais à savoir contre qui ? L’actuel champion lightweight, Khabib Nurmagomedov a pris sa retraite en octobre dernier, mais a ouvert la porte à un retour : "_Je vais regarder les lightweights combattre à l'UFC 257. Si ces gars font quelque chose de spectaculaire et me donnent envie de revenir combattre, je combattrai."_Alors qu’une revanche contre McGregor serait assurément le combat le plus suivi de l’histoire du MMA, des retrouvailles contre Poirier n’auraient pas la même dimension. Quoi qu’il en soit, le grand vainqueur de samedi aura une nouvelle chance pour la ceinture de la catégorie la plus dense de l’organisation.

L’UFC 257 Dustin Poirier vs. Conor McGregor 2 est à suivre sur RMC Sport, et en story sur le compte Instagram de Mouv.