MENU
Accueil
Les JO de Paris 2024 ratent leur campagne antiraciste
Écouter le direct
Capture écran campagne des JO de Paris 2024 floutée (France Inter)
Capture écran campagne des JO de Paris 2024 floutée (France Inter) ©Radio France

Les JO de Paris 2024 ratent leur campagne antiraciste

Gros bad buzz sur Twitter pour la campagne antiraciste proposée par la com' des JO de Paris: elle n'était juste pas à faire.

C'est parmi un des malheureux buzz du moment sur Twitter : la réponse du comité d'organisation des Jeux Olympiques aux tags racistes proférés sur des affiches d’athlètes de haut niveau tels que Teddy Rinner, Dimitri Bascou... à l'Insep (Institut National du Sport, de l'Expertise et de la Performance).

On vous explique, à l'origine de ce bad buzz, des insultes racistes ont été découvertes sur des photos d’athlètes à l'Insep, ce qui a fermement été condamné et un dépôt de plainte a été fait :

Pour répondre à ces insultes racistes, le Comité d'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 a diffusé mardi 30 juin sur son compte Twitter officiel une campagne qui se voulait antiraciste mais qui a provoqué tollé et indignation sur le réseau social. Et pour cause, au lieu d'effacer les propos racistes et injurieux, ils ont tenté de les réutiliser en détournant le sens de manière "positive". 

A chaque injure raciste proférée, un mot positif a été trouvé et le résultat de cette campagne n'a absolument rien d'antiraciste, au contraire puisque les injures n'ont pas été masquées : on vous laisse voir la campagne.

Il n'a pas fallu longtemps pour que les Twittos s'emparent du tweet pour exprimer leur colère, gêne, désapprobation, bref leur dire que la campagne n'est ni faite ni à faire et tout simplement choquante à lire :

Pour l'instant, la campagne n'a pas été supprimée et le compte Paris JO 2024 explique aux internautes que "ceci est notre réponse".