MENU
Accueil
PSG : Di Maria et les parents de Marquinhos victimes de home jacking
Écouter le direct
Angel Di Maria - match PSG-Nantes (Jean Catuffe)
Angel Di Maria - match PSG-Nantes (Jean Catuffe) ©AFP

PSG : Di Maria et les parents de Marquinhos victimes de home jacking

Lors du match entre le PSG et Nantes, Marquinhos et Angel Di Maria ont été victimes de home-jacking.

Encore des cambriolages au chez les joueurs du PSG. Lors du match comptant pour la 29ème journée entre le PSG et Nantes, deux joueurs parisiens, Marquinhos (ou plutôt son père ) et Angel Di Maria ont été cambriolés. Et si d'habitude les malfaiteurs profitent de l'absence des joueurs, cette fois il y avait du monde à leur domicile.

Une soirée cauchemardesque pour les joueurs parisiens

Une scène surréaliste s'est déroulée à l'heure de jeu : Leonardo, le directeur sportif, est venu discuter avec Mauricio Pochettino l'entraineur parisien, avant que celui-ci ne décide de sortir Angel Di Maria et de même le raccompagner au vestiaire. Si beaucoup de questions se posaient sur le pourquoi de cette séquence, la réponse est vite arrivée : Angel Di Maria a été victime d'un home-jacking à son domicile de Neuilly sur Seine. Il a été cambriolé alors que sa famille était présente. Si celle-ci n'a rien vu et n'a pas été violentée elle reste néanmoins choquée, les cambrioleurs sont parvenus à s’introduire dans la maison du joueur et ont réussi à forcer un petit coffre fort. Ils seraient repartis aussi avec des montres et des bijoux pour un butin estimé aux alentours des 500 000 euros. 

Et dans le même temps, un autre home-jacking a eu lieu, cette fois au domicile du père de Marquinhos à Chatou. Les cambrioleurs se sont introduits en profitant qu’il soit sorti dans le jardin pour nourrir ses chiens.  Ils l’auraient frappé aux visages au thorax et sur les côtes, et ses 2 filles de 13 et 16 ans étaient aussi dans la maison. Les malfaiteurs ont alors enfermé tout le monde dans un dressing pendant 40 minutes et en ont profité pour faire main basse sur des sacs de luxe, des bijoux, et 2000 euros d’argent liquide selon le Parisien. La femme de Marquinhos, Carol Cabrino, a tenu a vite rassurer tout le monde dans sa story Instagram.

Personne n'a souffert et tout le monde va bien. Plus de peur que de mal.

C'est déjà le 4ème cambriolage d'un joueur parisien pendant un match du PSG après ceux de Sergio Rico et Mauro Icardi en janvier dernier.

Une triste série.