MENU
Accueil
OM : huit des quatorze supporters prévenus placés en détention provisoire
Écouter le direct
Centre d'entrainement R. Louis Dreyfus - Marseille (NICOLAS TUCAT)
Centre d'entrainement R. Louis Dreyfus - Marseille (NICOLAS TUCAT) ©AFP

OM : huit des quatorze supporters prévenus placés en détention provisoire

Huit des quatorze prévenus à l'issu de l'incident à la Commanderie de Marseille samedi 30 janvier ont été placés en détention provisoire dans l'attente de leur procès.

Samedi 30 janvier, des supporters de l'OM ont envahi la commanderie de Marseille, centre d'entrainement du club de football de la ville. Un grand rassemblement à l'extérieur qui s'est transformé en jets de fumigènes et de pétards à l'intérieur. Deux jours plus tard, ce sont huit des quatorze prévenus qui ont été placés en détention provisoire dans l'attente de leur procès. 

Une brève de l'AFP raconte l'audience de comparution immédiate de ces 14 hommes. Des profils très différents les uns des autres qui ont eu en commun (pour la plupart) de vouloir exprimer leur "mécontentement contre la direction du club", sans pour autant cautionner la violence qui a eu lieu.  

Ceux qui ont véritablement commis des actes répréhensibles sont encore en liberté

L'examen des faits a été renvoyé au 24 février et en attendant, huit prévenus ont été écroués et les six autres ont été placés sous contrôle judiciaire.  Cette décision a heurté le procureur qui souhaitait la détention pour tous. De son côté, l'avocat de la défense a lui aussi regretté des décisions qu'il a jugé "incompréhensibles", ajoutant que "ceux qui ont véritablement commis des actes répréhensibles sont encore en liberté".

La décision de la présidente de séance intervient notamment alors qu'un match entre l'OM et le PSG aura bientôt lieu et que celui-ci pouvait conduire à envisager une possible réitération des faits qu'elle a tenu à éviter. Affaire à suivre.