MENU
Accueil
Ligue 1 : et si la prochaine saison débutait... en février 2021 ?
Écouter le direct
Jean-Pierre Rivère, président de l'OGC Nice, milite pour une reprise de la Ligue 1 en février 2021
Jean-Pierre Rivère, président de l'OGC Nice, milite pour une reprise de la Ligue 1 en février 2021 ©AFP

Ligue 1 : et si la prochaine saison débutait... en février 2021 ?

Face à la pandémie de coronavirus, Jean-Pierre Rivère, le président de l'OGC Nice propose de terminer la saison de Ligue 1 à l’automne et de débuter la suivante en février 2021.

Dimanche 8 mars dernier, Lille battait Lyon 1-0. Le stade Pierre-Mauroy théâtre de la clôture de la 28ème  journée de Ligue 1 et du dernier match de championnat avant la suspension de la compétition. Depuis, les instances suivent avec attention l’évolution de la situation.

Dans ce contexte de reprise incertaine, les présidents de clubs, qui sont parfois investisseurs ou chefs d’entreprises, doivent anticiper la suite. Et une idée venue de la Côte d’azur a surgi ce mardi.

Dans un entretien donné à l'Equipe, le président de l’OGCN, Jean-Pierre Rivère propose de débuter la saison prochaine en février 2021 ! Le dirigeant niçois s’appuie sur un constat partagé par les différents acteurs : achever la saison en cours quoi qu’il en soit. "Nous pouvons prendre notre temps pour finir la saison actuelle en octobre ou novembre et on démarre la saison prochaine en février."

Le président des Aiglons voit même plus loin et surtout plus global. Une vision qui prend en compte les dates de la Coupe du monde 2020 au Qatar (du 21 novembre au 18 décembre). « Mon idée a pour objectif de s’adapter à cette compétition décalée et à l’inconnu d’aujourd’hui () On peut intégrer l’Euro en juin 2021 et nous finissons (la Ligue 1) en octobre. En 2022, on fait une petite trêve en aout et le même déroulement avec la Coupe du monde (2022) dans la foulée. » Une cohérence d’ensemble qui a le mérite de se tenir.

Pour l’heure les championnats sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. L’issue de la saison en cours reste incertaine à dix journées du terme.