MENU
Accueil
Le boss des ultras de l'Hellas Vérone interdit de stade après ses propos sur Balotelli
Écouter le direct
Mario Balotelli avait pété les plombs suite aux cris de singe proférés à son encontre
Mario Balotelli avait pété les plombs suite aux cris de singe proférés à son encontre ©Getty

Le boss des ultras de l'Hellas Vérone interdit de stade après ses propos sur Balotelli

Après ses propos racistes envers Mario Balotelli, le "capo" des ultras de l'Hellas Vérone a été banni de stade jusqu'en 2030.

Il va finalement être sanctionné. Lucas Castellini, chef des ultras de l'Hellas Vérone en Italie a été interdit de stade par le club jusqu'en 2030 suite à ses propos sur Mario Balotelli.

Suite aux cris de singe proférés à l'encontre de Mario Balotelli lors de la rencontre de Série A entre Brescia et le Hellas Vérone, Lucas Castellini s'était exprimé. Le boss des ultras de l'Hellas, évoquait Balotelli en expliquant qu'il"n'avait d'italien que la nationalité". Il avait également ajouté :

Nous aussi on a un nègre dans l'équipe. Hier il a marqué et toute la ville a applaudi.

Des propos qui ont évidemment suscité l'indignation et qui ont amené le club a sanctionné le chef des ultras, également militant actif de Forza Nuova, parti d'extrême droite ouvertement néo-fasciste, à une peine d'interdiction de stade de 11 ans, soit jusqu'en juin 2030.L'interdiction à vie, c'était bien aussi.