MENU
Accueil
Kylian Mbappé au soutien d'une jeune fan, victime de cyberharcèlement sur Twitter
Écouter le direct
Kylian Mbappe (photo : John Berry) - Camille (photo : capture vidéo Twitter)
Kylian Mbappe (photo : John Berry) - Camille (photo : capture vidéo Twitter) ©Getty

Kylian Mbappé au soutien d'une jeune fan, victime de cyberharcèlement sur Twitter

À seulement 8 ans, Camille a reçu un flot de haine après avoir posté un message pour Kylian Mbappe.

Camille, une jeune fan de Kylian Mbappe âgée de seulement 8 ans a reçu un déferlement de haine sur Twitter après avoir fait une vidéo à l’attention de son footballeur préféré. Le joueur a rapidement réagit et soutenu la petite fille.

Le joueur du PSG indigné

La petite Camille atteinte du syndrome de Vacterl et fan de Kylian Mbappe a tenu ce week-end à adresser un message à son joueur préféré du Paris-saint-germain sur le compte Twitter @1sourireCamille à travers une courte vidéo.

En effet, le joueur du club parisien est sujet à de nombreuses rumeurs concernant un potentiel départ vers le Real Madrid. La jeune fan a donc voulu l’encourager et l’appeler à prolonger dans son club préféré en indiquant : "Reste au PSG et continue de nous faire rêver encore longtemps… On t’aime."

Suite à cette vidéo de 28 secondes postée sur Twitter, de violents commentaires ont fait surface à l’encontre de la jeune supportrice. Entre “ftg gamine tu connais rien au football retourne apprendre tes tables de multiplication”, “chut petite garce”, “va au diable Camille” ou encore “Le daron de la fille qui a créé le scénario et tout, doit être absolument enfermé dans un H.P”, la jeune fille a dû faire face à une marée de haine à seulement 8 ans, motivée par le fait que selon certains, celle-ci serait illégitime à parler football.

L’association Un sourire pour Camille, marrainée par Danielle Moreau, chroniqueuse à la télévision, a rapidement réagi sur leur compte twitter en publiant des captures d’écran de ces nombreux commentaires. Mbappe lui-même a répondu pour souhaiter à la jeune fille une belle année, l’encourager dans sa lutte contre la maladie et surtout pour s'indigner et sensibiliser sur le cyberharcèlement dont il a été témoin.

"Je te souhaite également une bonne année ma petite Camille. Continue de te battre comme tu le fais, tu nous donnes une leçon de vie à tous. La violence des commentaires pour une gamine... On est vraiment en train de toucher le fond. Il d'agirait de se ressaisir un peu."

De quoi prouver encore une fois que Twitter doit continuer son avancé dans la modération.