MENU
Accueil
Karim Benzema : dix mois de prison avec sursis requis contre le madrilène
Écouter le direct
Benzema - Entrainement avant France - Belgique (Chris Ricco)  ©Getty
Benzema - Entrainement avant France - Belgique (Chris Ricco) ©Getty

Karim Benzema : dix mois de prison avec sursis requis contre le madrilène

Dix mois de prison avec sursis et une amende de 75 000 euros sont requis contre Karim Benzema.

Les procureurs dans le procès de chantage de Karim Benzema ont requis que l'attaquant du Real Madrid soit puni d'une peine de 10 mois de prison avec sursis et d'une amende de 75 000 euros s'il est reconnu coupable.  

Verdict ce vendredi 22 octobre

Benzema, 33 ans, est accusé de "complicité de tentative de chantage"_dans une affaire remontant à 2015, celle d'une sextape mettant en scène son ancien coéquipier de l'équipe de France, Mathieu Valbuena. "Karim Benzema n'est pas personne", a déclaré le procureur Julien Eyraud devant le tribunal de Versailles. "Il est porteur d'une image, d'une réputation et de valeurs qu'il est important de protéger"_.  

Benzema, qui nie tout acte répréhensible, n'a pas assisté au procès car il jouait ce mardi en Ligue des Champions et préparait le Classico de ce week-end. Les procureurs ont requis des peines allant de 18 mois avec sursis à quatre ans de prison pour les quatre coaccusés de Benzema : Axel Angot, Mustapha Zouaoui, Younes Houass et Karim Zenati. 

Sylvain Cormier, l’un des avocats de KB9, a déclaré à RMC: « En ce qui nous concerne, ces réquisitions sont manifestement très peu fondées en droit. Et sur la peine, on est sur quelque chose d’assez effarant. Tout le long du réquisitoire, on nous a expliqué qu’il ne s’agissait pas de se payer une star. Et bien c’est exactement ce qui a été fait. On ne motive pas sa décision, on ne l’explique pas. On requiert une peine absurde, disproportionnée, qui n’a rien à voir avec le dossier».

Le président du tribunal, Christophe Morgan, devrait annoncer ses verdicts ce vendredi 22 octobre.