MENU
Accueil
Incidents à la Commanderie : des ultras de l'OM condamnés à de la prison ferme
Écouter le direct
La Commanderie - (photo : Nicolas Tucat)
La Commanderie - (photo : Nicolas Tucat) ©AFP

Incidents à la Commanderie : des ultras de l'OM condamnés à de la prison ferme

Les sanctions sont tombées concernant les incidents violents de la Commanderie et plusieurs supporters ultras ont été condamnés à de la prison ferme.

Le verdict est tombé. Près de deux mois après les incidents à la Commanderie lors desquels des supporters marseillais se sont introduits dans le centre d'entrainement de l'OM, le procès a eu lieu et les sanctions sont tombées et elles sont plutôt lourdes.

Rachid Zeroual, leader des South Winners, et Christophe Bourguignon, président du Commando Ultras 84, ont été condamnés à 9 mois de prison dont 5 avec sursis. Zeroual qui n'était pas entré dans la Commanderie mais dont le rôle de leader a été pointé du doigt même s'il assure avoir voulu jouer l'apaisement : "Je suis la bête noire, ils essayent de nous faire baisser les bras, mais je n'ai rien à me reprocher, je ne suis pas rentré dans la Commanderie."

Dix mois avec sursis ont aussi été prononcés à l'encontre du secrétaire chargé de la communication des South Winners filmé par les caméras de sécurité "avec des gestes véhéments" mais la peine la plus lourde a été infligée au trésorier des Marseille Tout Puissant (MTP), arrêté avec des fumigènes dans la Commanderie et pour qui la peine prononcée est de un an ferme.

Le 24 février, onze premiers supporters arrêtés au moment des faits avaient été condamnés à six mois de prison avec sursis, et un douzième, déjà connu de la justice pour des vols, à trois mois ferme.