MENU
Accueil
Coronavirus : le match Liverpool-Atletico aurait provoqué 41 morts
Écouter le direct
Des supporters à Anfield lors du match Liverpool - Atlético de Madrid - 11 mars 2020 (Photo : Javier Soriano)
Des supporters à Anfield lors du match Liverpool - Atlético de Madrid - 11 mars 2020 (Photo : Javier Soriano) ©AFP

Coronavirus : le match Liverpool-Atletico aurait provoqué 41 morts

Le match s'est déroulé à Anfield, le 11 mars dernier, soit un peu moins d'une semaine avant le début du confinement en France.

C'est un des derniers matchs de football qui s'est déroulé dans le monde. Liverpool - Atlético de Madrid est en tout cas le dernier match de Ligue des Champions qui s'est joué sans huis clos. En effet, le même jour, le 11 mars, se jouait PSG - Dortmund, mais dans un Parc des Princes vide à cause de la pandémie de Covid-19.

Les débats s'agitaient pour la tenue de ces huitièmes de finale en mars dernier. Visiblement, le risque sanitaire était trop élevé. Le match Liverpool - Atlético de Madrid a généré le déplacement de 3 000 supporters espagnols à Anfield. En tout, ce sont plus de 50 000 supporters qui étaient parqués dans le stade anglais historique. Inutile de préciser que les mesures de sécurité favorisant la distanciation sociale établies aujourd'hui n'étaient pas encore mises en place. 

Le National Health Service, l'équivalent du ministère de la Santé au Royaume-Uni, s'est penché sur ce cas. D'après les recherches, ce match aurait entraîné la mort de 41 personnes, toutes décédées du coronavirus. 

Le Royaume-Uni et l'Espagne comptent aujourd'hui respectivement 36 793 et 28 773 morts.