MENU
Accueil
Le président milliardaire du club d’Hoffenheim bientôt vu comme un héros ?
Écouter le direct
Dietmar Hopp pris pour cible par des supporters de Hanovre lors d'un match de Bundesliga 2 contre Kiel début mars 2020
Dietmar Hopp pris pour cible par des supporters de Hanovre lors d'un match de Bundesliga 2 contre Kiel début mars 2020 ©Getty

Le président milliardaire du club d’Hoffenheim bientôt vu comme un héros ?

Conspué dans les stades allemands, Dietmar Hopp pourrait devenir un héros dans lutte contre le coronavirus.

Le 29 février dernier les ultras allemands brandissaient des banderoles et entonnaient des chants insultants à l’encontre de Dietmar Hopp, provoquant l’interruption de deux rencontres de Bundesliga (Hoffenheim-Bayern 0-6, et Dortmund-Fribourg 1-0).

Il y a donc moins d’un mois Outre-rhin, les fans "traditionnels" de football ciblaient la 96ème fortune mondiale pour son omnipotence à la tête d’Hoffenheim (le RB Leipzig, appartenant au groupe Red Bull, a aussi été la cible des mêmes actions par le passé). En Allemagne la règlementation empêche les investisseurs de prendre le contrôle total d’un club. Hopp bénéficie lui d’une dérogation grâce à ses investissements à long terme. De la 8ème division en 1990, il a emmené la formation du petit village de 3 500 habitants à l’élite.

En quelques semaines le regard a bien changé. Les ultras des grands clubs allemands ont appelé à cesser toute action agressive envers l’homme d’affaire de 80 ans. La raison ? Elle se trouve dans la crise sanitaire actuelle. Devenu riche grâce à l’informatique, Dietmar Hopp a également investi dans une entreprise biopharmaceutique, CUREVAC. Le laboratoire travaille d’arrache-pied pour le développement d’un vaccin contre le Covid-19. Donald Trump a même tenté de se l’offrir rien que pour lui ! On comprend mieux maintenant, pourquoi les fans allemands ont retourné leur veste !

La société de Dietmar Hopp espère lancer les premiers tests cliniques dès l’été dans l’espoir de mettre sur le marché un vaccin à l’automne.