MENU
Accueil
Adrien Rabiot serait en "grève personnelle" à cause de sa baisse de salaire
Écouter le direct
Adrien Rabiot avec la Juventus Turin en Ligue des Champions contre l'Olympique Lyonnais. Marco Canoniero
Adrien Rabiot avec la Juventus Turin en Ligue des Champions contre l'Olympique Lyonnais. Marco Canoniero ©Getty

Adrien Rabiot serait en "grève personnelle" à cause de sa baisse de salaire

Selon la presse italienne, Adrien Rabiot refuserait de revenir à Turin à cause de la baisse de son salaire liée à la crise du coronavirus.

Adrien Rabiot refait parler de lui. Et toujours pas spécialement en bien. On se souvient de sa lettre à Didier Deschamps pour refuser son statut de réserviste en équipe de France avant la Coupe du Monde 2018 ou encore de son bras de fer avec le PSG qui a fait qu’il est parti totalement libre l’été dernier. Adrien Rabiot a finalement signé à la Juventus Turin pour se relancer mais continue de se faire négativement remarquer. Selon la Stampa, le principal journal de Turin et le 3ème quotidien d’Italie, Rabiot serait carrément en “grève personnelle”.

Alors que les étrangers de la Juventus ont rejoint Turin pour reprendre l'entrainement individuel et respecter une période de confinement de 14 jours pour une reprise prévue le 18 mai, seuls Gonzalo Higuain (toujours en Argentine au chevet de sa mère avec l'accord du club) et Adrien Rabiot n'y sont pas. Le français contesterait les négociations qui ont abouti à une baisse générale des salaires pour les joueurs, de l'ordre de 30% à l'année, pour surmonter la crise liée au Covid-19. Toujours selon le journal italien, la Juve serait très remontée contre son joueur.

C’est un petit caprice () La Juve est irritée par ce manque de professionnalisme qui devra être clarifié à son retour.

Une décision derrière laquelle serait toujours Véronique Rabiot, la mère du joueur. Pour un nouveau transfert ?