MENU
Accueil
Cristiano Ronaldo : un monstre absolu de détermination
Écouter le direct
La joie de Cristiano Ronaldo après la victoire contre l'Atletico Madrid
La joie de Cristiano Ronaldo après la victoire contre l'Atletico Madrid ©Radio France

Cristiano Ronaldo : un monstre absolu de détermination

Lors du match retour des huitièmes de finale de Ligue des Champions contre l’Atletico Madrid, Cristiano Ronaldo a rappelé à toute la planète football qu’il restait un incroyable talent.

À 34 ans, Cristiano Ronaldo est encore et toujours un formidable "tueur", capable de se sublimer dans les plus grands moments. Recruté l'été dernier par la Juventus Turin, il tentait un nouveau pari ambitieux alors que la plupart des joueurs de son âge partent pour de juteuses piges aux États-Unis ou en Chine. Non, Cristiano Ronaldo n'est pas un joueur comme les autres. Après avoir remporté trois Ligues des Champions de suite avec le Real Madrid, soulever la "Coupe aux Grandes Oreille"s avec la Vieille Dame est son nouveau défi. Pour le moment, tous les voyants sont au vert. Après des débuts tranquilles, il carbure au sein du collectif Italien (en 36 matchs : 24 buts, 12 passes décisives). Ainsi, la Juventus est largement en tête de la Serie A. Hormis l'élimination-choc contre l'Atalanta Bergame en quart de finale de la Coppa Italia, tout va bien. 

« Quand il est arrivé, je ne me suis pas vraiment emballé… parce qu’à l’époque j’étais encore un rival ! [] C’est quelque chose de très bien pour tout le football italien qu’il soit ici. On apprécie tous sa constance et sa simplicité. Il est venu, s'est mis à la disposition du groupe et a toujours un mot de soutien pour chaque partenaire. J’ai été impressionné par sa façon de travailler : tous les jours, avant et après l'entraînement, on le trouve au gymnase. Je fais aussi ça, mais il y a des moments où tu as besoin de repos… Pas lui ! C’est une machine, il ne s’arrête jamais ! » - Leonardo Bonucci, coéquipier de Ronaldo à la Juventus.

La Ronaltada 2.0

6 avril 2016, à la Volkswagen Arena, Wolfsburg l'emportait 2-0 contre le Real Madrid et faisait un grand pas vers la qualification en demi-finale de Ligue des Champions. Une semaine plus tard, au Santiago Bernabeu, la Maison-Blanche se lançait dans une opération remontada pour le match retour. Score final 3-0, Cristiano Ronaldo s'offrait un triplé et confirmait son statut de "tueur" dans les matchs couperet. Un peu moins de trois ans plus tard, changement de décor. Le 20 février 2019, l'Atletico s'imposait 2-0 à Madrid contre la Juventus. Après la rencontre, l'entraîneur de l'équipe espagnole s'offrait une célébration... couillue quasi synonyme de qualification. Bref, on ne donnait pas cher de la peau de Turin. Pourtant, juste après cette défaite, c’est un CR7 remonté qui lâchait un « j’ai cinq Champions League, l’Atletico zéro. »

Avant le match retour face à la redoutable écurie espagnole, difficilement manœuvrable, un homme au moins ne doutait pas de l'opération remontada : Cristiano Ronaldo. Celui qui jouait sa saison sur 90 minutes, le plus gros transfert de l’histoire du football italien, censé permettre à la Juve de remporter une première Ligue des Champions depuis 1996, était sûr de lui. Dans des échanges WhatsApp prophétiques cinq jours avant le match et dévoilés par Patrice Evra, ancien coéquipier de CR7 à Manchester United, la superstar écrivait : 

On va passer frère. À la maison, on va les écraser.

Le 12 mars, Turin s'imposa 3-0 à domicile... avec un triplé de qui-vous-savez. La qualification en poche, Cristiano s'offrait aussi la même célébration provocatrice que celle du coach de l'Atlético. Il n’avait pas oublié. Juste avant la rencontre, on apprenait par Sky que l'attaquant avait appelé tous ses proches pour qu'ils regardent le match, son agent Jorge Mendes, fit même le déplacement à Turin : CR7 pensait, à raison, que cette soirée allait être spéciale.

« C’est pour ça que la Juventus m’a signé » a déclaré Cristiano Ronaldo après son triplé contre l’Atletico

Des chiffres fous et des records

En phase à élimination directe en Ligue des champions, Cristiano Ronaldo est donc à 63 buts ! Ce nombre ahurissant est bien évidemment un record, et est supérieur au nombre de buts marqués par Arsenal, Paris ou l'Atletico à ce stade de la compétition. Ayant disputé 77 matchs à élimination directe en Ligue des Champions, il est directement impliqué... sur 77 buts. Oui, le quintuple Ballon d'Or ajoute également 14 passes décisives.

Pour l’Atletico Madrid, ce match retour est encore plus brutal. C’est la quatrième fois de suite que le club tombe face à Cristiano Ronaldo en Champions League. Un Ronaldo qui a marqué la bagatelle de 25 buts contre l’autre club de Madrid. Ultra décisif dans les moments clés, il confirme, à 34 ans que la Juventus a bien fait de miser sur lui. Il est le joueur qui devrait permettre à Turin de passer du statut de prétendant à celui de champion. Réponse définitive dans les prochaines semaines. 

Au cours de sa glorieuse carrière, le Portugais compte donc un grand nombre de sorties super-héroïques pour porter les siens au sommet. Se réveillant ces dernières années à l’arrivée du printemps, il a fait de la Ligue des Champions son terrain de jeu favori. Il y a eu bien sûr son but en finale en 2008. Son but en forme de touche finale en 2014, le tir au but du titre en 2016 ou encore le doublé de 2017... Et que dire de ce retourné en 2018, qui lui valut les applaudissements de tout le stade turinois, alors qu’il évoluait sous le maillot de Real. Oui, ce monsieur est décisif.

Repoussant sans cesse les limites, et ses limites, le Portugais poursuit sa chasse aux records. À Turin, son équipementier Nike a d’ailleurs installé une publicité géniale, avec les mots du nouveau héros local : « Deviens le premier joueur en Europe à marquer 350 buts pour un seul club (335 matchs). Sois le premier joueur à marquer 40 buts deux années de suite en championnat. Marque un but lors de chacune des 90 minutes du temps réglementaire. [] Deviens le seul joueur à avoir marqué dans 3 finales de Ligue des champions. Obtiens le record de but sur une saison de Ligue des champions (17). Remporte le plus grand nombre de finales de Ligue des champions (5). [] Gagne 5 Ballons d’Or. Maintenant, oublie tout cela et recommence. » Jamais rassasié malgré les trophées, CR7 est reparti en chasse.