MENU
Accueil
Colin Kaepernick a empêché la sortie d'une Air Max qui rappelait l'esclavage
Écouter le direct
Colin Kaepernik
Colin Kaepernik ©Getty

Colin Kaepernick a empêché la sortie d'une Air Max qui rappelait l'esclavage

Connu pour son militantisme, le joueur de football américain Colin Kaepernick n'a pas blagué avec Nike.

La marque au swoosh avait présenté une paire de Air Max 1 spécialement créée pour la fête d'indépendance américaine célébrée le 4 juillet. Le modèle Air Max 1 USA ci-dessous était prévu pour la vente, et arborait les couleurs du drapeau américain. De plus, sur l'arrière de la chaussure, un ancien drapeau américain était placé :

Air Max 1 USA
Air Max 1 USA

Et justement l'ancien drapeau américain présent sur la paire n'a pas plu au joueur de football américain Colin Kaepernick car il rappelait l'esclavage. En effet, selon le Wall Street Journal, pour Colin Kaepernick le drapeau connu sous le nom de Betsy Ross composé de 13 étoiles blanches évoque l'époque de l'esclavage, toujours légal aux Etats-Unis après l'indépendance, d'ailleurs les groupes suprématistes blancs hostiles à la diversité se sont appropriés récemment cet emblème. 

Face à cette protestation de Kaepernik, qui est l'un des visages de la marque au swoosh, Nike a décidé de ne plus commercialiser le modèle comme on peut le voir sur le tweet ci-dessous :

Ce n'est pas étonnant de voir Kaepernik se révolter contre cette commercialisation car le joueur est connu pour son militantisme. En 2016, il a lancé son mouvement de protestation contre les violences policières envers les Noirs , en posant un genou à terre lors de l'hymne américain avant chaque rencontre de football pour le boycotter ce qui a attiré les foudres de Donald Trump.