MENU
Accueil
"90% est bidon", Horace Grant tacle Michael Jordan dans "The Last Dance"
Écouter le direct
Michael Jordan - match Bulls VS bullets en 1992 (Focus On Sport) + Horace Grant - match Bulls Vs Rockets en 1992 ( Focus on sport)
Michael Jordan - match Bulls VS bullets en 1992 (Focus On Sport) + Horace Grant - match Bulls Vs Rockets en 1992 ( Focus on sport) ©Getty

"90% est bidon", Horace Grant tacle Michael Jordan dans "The Last Dance"

Horace Grant n'a pas apprécié tout ce qui a été dit dans "The Last Dance".

The Last Dance est la série évènement de ce début d'année sur Michael Jordan et si tout le monde se plaît à dire qu'elle est incroyable, elle ne fait pas plaisir à tout le monde, notamment Horace Grant, l'ex coéquipier de Jordan chez les Bulls. Celui-ci ( qui apparaît dans la série) n'a pas hésité à critiquer le documentaire et le montage dans une interview pour la radio de Chicago ESPN 1000.

"Je dirais que c'était divertissant, mais nous savons, nous les  coéquipiers qui étions là, qu'à peu près 90 % de ce qui y est raconté  est bidon par rapport à la réalité__".

Il revient notamment sur ce qui est montré dans le documentaire, à savoir que peu de coéquipiers tenaient tête à MJ.

"Ce n'est pas la réalité, parce que beaucoup de choses que (Jordan) a dites à certains de ses coéquipiers" ont résulté "de réponses " à son encontre. "Mais tout cela a été en quelque sorte coupé au montage du documentaire, si vous voulez appeler cela un documentaire__."

Mensonges, mensonges...

Grant revient aussi sur le fait que ce serait lui "la taupe" du vestiaire, à l'origine des révélations du livre du journaliste Sam Smith The Jordan Rules où le numéro 23 des Bulls est dépeint comme tyrannique avec ses coéquipiers.

"Mensonges, mensonges, mensonges. Si MJ m'en veut, réglons ça comme des hommes. Parlons-en ou réglons ça autrement. Mais encore et encore, il sort ce truc mensonger en disant que j'étais la source.

Horace Grant est aussi revenu sur l'épisode de la bagarre entre Jordan et Steve Kerr à l'entrainement et pointe du doigt les méthodes du GOAT envers les jeunes joueurs.

"Il pensait qu'il pouvait me dominer, mais il s'est trompé. Parce que chaque fois qu'il s'est approché de moi, je suis allé à sa rencontre  tout de suite. Mais s'agissant de Will Perdue, Steve Kerr et du jeune Scott Burrell, c'était navrant de voir un leader s'en prendre à  eux comme ça. Grant parle aussi de "coups de poing et des choses de ce genre qui n'étaient pas nécessaires__".

Une série qui n'a pas fini de faire parler...