MENU
Accueil
J. Cole quitte (déjà) la Basketball Africa League
Écouter le direct
J. Cole performe à la mi-temps du All-Star Game - Charlotte, 2019 (Kevin Mazur/WireImage)
J. Cole performe à la mi-temps du All-Star Game - Charlotte, 2019 (Kevin Mazur/WireImage) ©Getty

J. Cole quitte (déjà) la Basketball Africa League

Le rappeur n'aura disputé que trois matchs et inscrit cinq points. Un bilan qui ne restera pas dans les annales mais qui a permis de faire la promotion de la Basketball Africa League.

Trois petits matchs et puis s'en va. À peine trois semaines après l'annonce de son arrivée dans la Basketball Africa League (BAL), J. Cole quitte les parquets. 45 minutes de jeu en temps cumulé, 5 points, 3 passes et 5 rebonds pour le rappeur, un bilan peu reluisant pour un basketteur professionnel. Alors que son équipe des Patriotes du Rwanda est qualifiée pour les quarts de finale de la compétition, l'auteur de The Off Seasona annoncé rentrer aux États-Unis, officiellement pour "obligations familiales". J. Cole a tout de même respecté ses obligations contractuelles qui le liait à son équipe pour au moins trois matchs.

J. Cole à la BAL : simple coup de com' ?

Pour beaucoup, le passage de Cole en BAL n'était qu'un coup de communication. La NBA et la FIBA, fondateurs et promoteurs de la ligue africaine, auraient fait appel à lui pour mettre la lumière sur cette nouvelle compétition. Une participation qui aura également servie au rappeur alors qu'il sortait son nouvel album.

Une stratégie marketing plus ou moins réussie puisque que le néo-basketteur a surtout subi les critiques de ses adversaires. Avec son faible rendement, certains joueurs considéraient qu'il discréditait la BAL. "Je pense qu’il y a du positif et du négatif", expliquait récemment Terrell Stoglin, actuel joueur du club marocain de Salé. "Le négatif, c’est qu’il a pris le boulot d’un joueur qui méritait plus que lui. Je sais que beaucoup de gars se sont retrouvés sans emploi à cause du Covid et qu’ils s’entraînent chez eux en attendant ce genre d’opportunité. Je trouve que c’est un manque de respect pour tous ceux qui ont sacrifié leur vie pour le basket qu’un gars comme lui, qui a autant d’argent et une autre carrière, vienne ici pour tourner à un point par match, tout en étant médiatisé pour ça ! Le positif, c’est qu’il amène de l’attention médiatique et j’imagine, de l’argent."

J. Cole a certainement considéré plus prudent d'esquiver ce climat hostile. Quoiqu'il en soit, ses objectifs sont remplis : faire parler de la Basketball Africa League et promouvoir son album.