MENU
Accueil
"Bonnes vacances" : la dernière danse du basket français
Écouter le direct
Le CSP Limoges brandit la coupe Korac le 29 mars 2000 à Malaga
Le CSP Limoges brandit la coupe Korac le 29 mars 2000 à Malaga ©AFP

"Bonnes vacances" : la dernière danse du basket français

Il n'y a pas qu'en NBA ou dans le foot qu'on a des histoires incroyables : le livre "Bonnes vacances" de François Chevalier et Jérémy Le Bescont revient sur l'année 2000, la plus folle du basketball français et du CSP Limoges, entre triomphes et drame.

Niveau série, le printemps 2020 a été marqué par The Last Dance, l'incroyable série sur la dernière année de Michael Jordan aux Chicago Bulls (on veut pas spoiler, mais les Bulls gagnent à la fin) diffusée par Netflix en France.

Nous n'avons pas une telle série sur le basketball en France mais le livre Bonnes Vacances de François Chevalier et Jérémy Le Bescont est sans doute ce qui s'en rapproche le plus.

Ceux qui l'ont vécue (joueurs dirigeants, journalistes...) racontent la magnifique et terrible année 2000 du CSP Limoges, l'un des clubs de basket français les plus prestigieux (et premier club français à avoir remporté une Ligue des champions européenne dans un sport collectif en 1993, quelques semaines avant l'Olympique de Marseille en foot).

"Bonnes Vances " (Entorse éditions)
"Bonnes Vances " (Entorse éditions)

Durant cette année, le club a en effet remporté un triplé historique (Championnat de France, Coupe de France et Coupe d'Europe) tout en repoussant l'inévitable : la chute financière du club,  qui s'est finalement produite quelques semaines après le triomphe.

Des joueurs entrés dans la légende du sport français comme Yann Bonato et Frédéric Weis (qui remporteront avec la France la médaille d'argent aux JO la même année), un coach presque tortionnaire, un président dépensier au-delà du raisonnable qui voulait vivre la fast life à Limoges... : voilà une partie du casting de ce livre-documentaire de 300 pages, publié par les éditions Entorse, rédigé sous la forme d'une histoire parlée extrêmement dynamique et facile à lire.  Impeccable pour l'été (et les endroits sans réseaux).