MENU
Accueil
Violences en bande : un phénomène inquiétant ?
Écouter le direct
Voiture de police ©AFP

Violences en bande : un phénomène inquiétant ?

Depuis plusieurs mois les violences en bandes s’accentuent notamment en région parisienne. MHD a été écroué dans l’enquête sur la mort d’un homme en juillet lors d’une rixe à Paris.

Dans la nuit du 5 au 6 juillet 2018, un jeune homme de 23 ans a été battu à mort par une dizaine de personnes dans le dixième arrondissement de Paris. Dans cette affaire, 4 personnes dont MHD viennent d’être mises en détention provisoire pour « homicide volontaire. » Néanmoins, l’artiste réfute toute implication dans ce macabre fait divers. Il est soupçonné car un véhicule lui appartenant était sur les lieux du crime la nuit du drame. 

Son avocate a expliqué à FranceInfo qu’ « il n’existe aucun élément tangible qui atteste sa présence sur les faits. » Pour ce qui est du véhicule, elle explique « la voiture était présente car elle est à la disposition des gens du quartier. »  Mais ce genre d’expédition punitive ou de violences en bande n’est pas une première. En octobre 2018 aux Lilas (Seine-Saint-Denis), un adolescent est mort après un affrontement entre bandes rivales lynché à coups de barre de fer. 

Quelques jours auparavant, un autre homme de 17 ans a été pris à parti à coup de barres de fer, boules de pétanques ou crosse de hockey. Il n’est heureusement pas décédé mais a reçu 67 points de sutures. Selon le Ministère de l’Intérieur, il y aurait 90 bandes organisées en France. Par ailleurs, 8 jeunes hommes sont morts en deux ans à Paris après des affrontements entre bandes rivales. 

Violences en bandes,  un phénomène à prendre au sérieux ? Viens réagir au 01 45 24 20 20 dans Debattle le 21 janvier 2019. Du lundi au vendredi de 19h30 à 20h, c’est toi qui a la parole