MENU
Accueil
La prostitution des mineurs s’intensifie
Écouter le direct
La prostitution des mineures en cité est en pleine expansion ©Getty

La prostitution des mineurs s’intensifie

L’Office central pour la répression de la traite des êtres humains (OCRTEH) note depuis 2014 une forte hausse de la prostitution chez les mineurs.

Ce problème est particulièrement présent dans certaines cités françaises. En 2017, 193 victimes ont été recensées et plus de la moitié avait moins de 18 ans comme le révèle Le Figaro qui s’est intéressé au phénomène. Toujours dans le même article, l’ORCTEH explique que les victimes sont souvent des filles désocialisées, parfois en rupture familiale, ou qui vivent en foyer. Par ailleurs, les proxénètes sont parfois très jeunes (et quelquefois eux-mêmes mineurs) et connaissent personnellement leurs proies. 

En juin dernier, 12 hommes âgés de 22 et 23 ans ont été condamnés entre 6 mois de sursis et plus de 3 ans de prison ferme pour avoir prostitué 27 filles dont 17 avaient entre 14 et 17 ans. Certaines enchaînaient au moins 7 passes par jour. Pour parvenir à les convaincre, les hommes les recrutaient via les réseaux sociaux puis leur promettaient de belles sommes d’argent dont elles ne voyaient évidemment pas la couleur.  Ces derniers mois, plusieurs réseaux ont été démantelés et leurs responsables jugés. 

Quelques derniers chiffres inquiétants : en France, il y aurait entre 6000 et 10 000 enfants prostitués. Sans oublier que 20 000 adultes seraient mis de force dans la rue. La prostitution, qu’elle concerne les mineurs ou les adultes, génère pas moins de 1000 milliards de dollars dans le monde d’après la fondation Scelles. 

Pour toi, faut-il tolérer davantage la prostitution ? Viens réagir au 01 45 24 20 20 dans Debattle le 5 février 2019. Du lundi au vendredi de 19h30 à 20h, c’est toi qui a la parole.