MENU
Accueil
Pilule : de moins en moins d’utilisatrices
Écouter le direct
36,5 % des françaises ont recours à la pilule ©Getty

Pilule : de moins en moins d’utilisatrices

Une étude de Santé Publique France révélait en 2016 que 36,5 % des Françaises ont toujours recours à la pilule. Un taux qui a largement chuté ces dernières années.

La pilule est autorisée depuis la fin décembre 1967 grâce à la loi Neuwirth. Si souvent décriée, elle semble avoir de moins en moins d’adeptes. En effet, le baromètre de l’agence Santé publique France révélait il y a 3 ans que seulement 36,5 % des femmes utilisaient toujours ce moyen de contraception. A titre de comparaison, elles étaient 45 % en 2010 et déjà plus que 40,5 % en 2013. 

8 % des femmes n’utilisent aucun moyen pour éviter une grossesse.

Les raisons de ce désamour sont multiples. Les effets secondaires parfois difficiles à supporter comme des migraines persistantes, une prise de poids ou une perte de libido reviennent régulièrement en tête des critiques. D’autres reprochent le fait que ce ne soit pas naturel. Aujourd’hui, des alternatives telles que le port d’un stérilet ou d’un implant, l’utilisation de préservatifs ou des méthodes naturelles sont priviligiées par les femmes. 

Selon le baromètre, les plus jeunes (15-19 ans) sont celles qui ont le plus recours à cette contraception (60,4 %). Néanmoins, ce taux s’atténue progressivement dans les autres tranches d’âge. Il passe à 59,5 % chez les 20-24 ans puis 47,8 % pour les 25-29 ans. Ce taux n’est plus que de 35,4 % chez les 30-34 ans. 

Bientôt une pilule pour les hommes ? 

Aux Etats-Unis, un test a été effectué auprès d’un groupe d’hommes pendant 28 jours. Comme l’explique LCI, les essais se sont révélés concluant d’après les résultats qui ont été communiqués. Les chercheurs ont constaté une baisse de testostérones ce qui a réduit la production de spermatozoïdes. Une première réussite qui ouvre probablement la voie à une commercialisation de cette contraception pour homme dans les prochaines années. 

T'es pour ou contre la pilule ?Viens réagir au 01 45 24 20 20 dans Debattle le 4 avril  2019. Du lundi au vendredi de 19h30 à 20h, c’est toi qui a la parole.