MENU
Accueil
Les sites porno sont toujours très accessibles
Écouter le direct
Sur internet, les sites porno sont de plus en plus consommés ©Getty

Les sites porno sont toujours très accessibles

Industrie à part entière, la pornographie est de plus en plus consommée, même si elle reste parfois taboue.

En théorie, l’article 227-24 du code pénal interdit le fait d’exposer des mineurs à des contenus pornographiques. Les sites risquent des amendes pouvant aller jusqu’à 75 000 € et trois ans d’emprisonnement. Mais en réalité, ce texte n’est quasiment jamais mis en application. Les pages web peuvent, en toute liberté, diffuser des vidéos à caractère pornographique aux personnes de moins de 18 ans. De plus, la vignette qui indique que la pornographie est destinée à un public adulte et où il faut cocher une case pour indiquer que l’on est bien majeur, a presque disparu de la plupart des plateformes. 

L’accessibilité facilitée 

Résultat, une enquête menée par Ipsos pour plusieurs organisations démontre qu’au moins 21% des 14-24 ans regardent du porno au moins une fois par semaine. 5% d’entre eux en regardent plusieurs fois par jour. Néanmoins, 63 % confient n’en avoir jamais consulté. Pour autant, ils sont 92% à considérer qu’il est facile d’accéder à ces contenus. En moyenne, c’est à 14 ans et 5 mois que l’on se rend pour la première fois sur un site à caractère pornographique. 

Le Royaume-Uni sévit 

En Grande-Bretagne, pour tenter d’interdire l’accès des mineurs à ce genre d’images, les « visiteurs » devront prouver leur âge. La mesure devrait être mise en place à partir du 1er avril 2019. Ils n’auront d’autre choix que de montrer une pièce d’identité afin d’accéder aux vidéos qu’ils souhaitent. Une façon de restreindre l’exposition des jeunes aux films pour adultes. 

Les chiffres fous de certains sites 

Youporn et Pornhub sont les sites stars du porno dans le monde. La version sexe de Youtube. Ces deux sites cumulent des milliards de vues chaque année. Youporn comptabilise environ 60 milliards de visites par an et au minimum 1 million de visites par heure. 77% de ses visiteurs sont des hommes et 23% des femmes. Son concurrent a engendré lui pour l’année 2018, pas moins de 33 milliards de visites. Chaque minute, plus de 207 000 vidéos sont regardées. Par ailleurs, plus d’un million d’heures de vidéos sont disponibles sur la plateforme. 

Le porno est-il un divertissement comme un autre ? Viens réagir au 01 45 24 20 20 dans Debattle le 21 mars 2019. Du lundi au vendredi de 19h30 à 20h, c’est toi qui a la parole.