MENU
Accueil
Les sans-religion de plus en plus nombreux en France
Écouter le direct
3 symboles religieux ©Getty

Les sans-religion de plus en plus nombreux en France

Dans l’hexagone, les jeunes semblent s’éloigner de plus en plus des religions. Un « mouvement » qui s’intensifie particulièrement dans le monde occidental.

Le journal La Croix - quotidien catholique - révélait en novembre 2018 que les sans-religion gagnent de plus en plus de terrain sur le territoire, principalement chez les jeunes. En effet, d’après un rapport de deux instituts catholiques, 64 % des 16-29 ans « se considèrent sans religion. »  Un chiffre conséquent qui prouve le recul de l’Eglise et de la pratique religieuse. Dans l’avenir, ce chiffre pourrait encore progresser. Parmi les autres réponses, 23% affirment être catholiques, 10 % musulmans et 2 % protestants. 

Les sans religion sont en hausse aux USA 

Pour autant, ce phénomène n’est pas propre à la France. Dans certains pays les sans-religion sont encore plus présents. La République Tchèque est en tête du classement. 91 % de la population n’est affiliée à aucun culte. Elle est suivie par l’Estonie où le taux tombe à 80%. Cette proportion importante s’explique en partie par le fait que ces deux pays ont été sous l’emprise du communisme - un courant politique et idéologique qui prône l’athéisme - pendant plusieurs décennies. La Suède ferme la marche de ce podium (75%). 

Il est également important de notifier qu’aux Etats-Unis, un pays profondément marqué par les religions, la part des sans-religion augmentent au fil du temps. Désormais, comme le signale La Croix, « 20 à 25 % de la population » est dans ce cas, contre seulement « 5% il y a 20 ans. » 

Dieu reste une vertu cardinale 

Si les sans-religion progressent, la part de personnes qui croient en Dieu restent importante. Un sondage Opinion Way réalisé en mars 2018 démontre que 52 % des Français qui ont entre 18 et 30 ans pensent que l’existence de Dieu est certaine ou probable. De plus, toujours d’après cette étude, 39 % de cette tranche d’âge estiment la spiritualité comme une dimension importante dans leur vie personnelle. 

Cette enquête contredit également le rapport des deux instituts catholiques puisqu’elle nous apprend que 57 % des sondés ont avoué avoir une religion. 

Pour toi, la société serait-elle plus apaisée sans les religions ? Viens réagir au 01 45 24 20 20 dans Debattle le 19 mars 2019. Du lundi au vendredi de 19h30 à 20h, c’est toi qui a la parole.