MENU
Accueil
Les sans-domicile fixe condamnés à l’oubli ?
Écouter le direct
Un sans domicile fixe dort dans la rue ©Getty

Les sans-domicile fixe condamnés à l’oubli ?

Il y aurait dans l’hexagone près de 141 500 personnes à la rue. Chaque année, environ 500 personnes meurent sur la voirie.

La dernière étude concernant le nombre de personnes sans abri date de 2012. Réalisée par l’Insee, elle inclut également les demandeurs d’asile (22 500). Le rapport dénombre 81 000 adultes sans domicile accompagnés de 30 000 enfants. Plus de la moitié de ces adultes sont d’origines étrangères. Au total, en intégrant les 8000 SDF présents dans les communes rurales et les petites agglomérations, l’institut recense 141 500 personnes vivant à la rue. Ce chiffre est peut-être sous-évalué ou surévalué mais pour l’heure, aucune nouvelle étude est prévue. 

En février 2018, la mairie de Paris a recensé, lors d’une nuit de la solidarité, plus de 3000 SDF au sein de la capitale. Dans la rue, 38 % sont des femmes, ce qui représente près de 2 SDF sur 5. C’est une proportion importante d’autant plus qu’elles sont très vulnérables, surtout face aux agressions sexuelles : il y en aurait une toute les 8 heures en France selon l’association l’Entourage. D’après la fondation Lecordier, environ une femme sur trois a été attaquée dans la rue. 

Le film « les Invisibles » est sorti dans les salles françaises le 9 janvier 2018. Un long-métrage social qui s’intéresse à la situation des femmes qui n’ont pas de toit. L’action se passe dans un centre d’accueil qui va bientôt fermer ses portes suite à une décision municipale. Une course contre la montre s’engage pour les travailleuses sociales qui doivent réinsérer ces femmes au plus vite.  

Pour toi, les SDF sont-ils abandonnés par l'Etat ? Viens réagir au 01 45 24 20 20 dans Debattle le 29 janvier 2019. Du lundi au vendredi de 19h30 à 20h, c’est toi qui a la parole.