MENU
Accueil
Les prisons au bord de l’explosion ?
Écouter le direct
Les coursives de la prison de la Santé
Les coursives de la prison de la Santé ©Getty

Les prisons au bord de l’explosion ?

En 2018, La France compte 70.714 détenus. Un chiffre record qui ne cesse de monter.

Selon l’administration pénitentiaire, le nombre d’incarcérations a augmenté de 11,92% en 10 ans. Une situation à laquelle les pouvoirs publics ont du mal à faire face. La France compte un peu moins de 60 000 places pour plus de 70.000 détenus. Dans certains établissements, où la cellule fait 9m2 en moyenne, le taux d’occupation dépasse 150 %. Une situation de promiscuité qui engendre évidemment de la colère et de la violence, ce qui n’aide pas à apaiser les tensions en milieu carcéral. 

Depuis 1875, le principe de l’encellulement individuel est inscrit dans la loi. Mais dans la pratique, la mesure n’est toujours pas appliquée et elle ne le sera pas avant le 1er janvier 2020. Si elle n’est pas encore repoussée… Pour résoudre le problème, le gouvernement a promis de construire 7000 places de prison d’ici à la fin du quinquennat (2022). Ce qui ne permettra pas d’endiguer complètement la surpopulation carcérale. 

Pour réduire le nombre de détenus, le ministère de la justice souhaite redéfinir l’échelle des sanctions. L’une des pistes serait, par exemple, de ne pas incarcérer une personne condamnée à une peine inférieure à un mois. Autre possibilité : la multiplication des peines alternatives comme les travaux d’intérêt général, le sursis avec mise à l’épreuve (le condamné doit respecter des interdictions et des obligations) ou encore le port du bracelet électronique. Des options qui pourraient permettre de désengorger les prisons. 

Pour toi, les prisonniers sont-ils maltraités en France ? Viens réagir au 01 45 24 20 20 dans Débattle le 7 novembre 2018. Du lundi au vendredi de 19h30 à 20h, c’est toi qui a la parole.