MENU
Accueil
La PMA bientôt accessible aux couples lesbiens
Écouter le direct
La PMA bientôt accessible aux couples lesbiens
La PMA bientôt accessible aux couples lesbiens ©Radio France

La PMA bientôt accessible aux couples lesbiens

Toutes les femmes devraient avoir bientôt accès à la procréation médicalement assistée.

Le comité consultatif national d’éthique (CCNE) a rendu public un avis sur la question de la PMA le 25 septembre. Il se dit favorable à cette pratique et recommande de la mettre en place pour toutes les femmes et notamment les couples lesbiens et les femmes seules. Jusqu’à maintenant elle n’était autorisée que pour les couples hétérosexuels. Par ailleurs, ce même comité a réaffirmé sa volonté de ne pas autoriser la gestion pour autrui (GPA). Cette technique permet notamment à des couples infertiles d’avoir recours à une tierce personne c’est à dire une mère- porteuse pour avoir un enfant.

Sur le plateau de « l’Émission politique » sur France 2 diffusée le 27 septembre, le premier ministre s’est dit favorable à cette avancée après avoir rencontré de nombreuses femmes désireuses d’enfanter. Edouard Philippe a évolué sur la question puisqu’il y a quelques années il était opposé à cette ouverture aux femmes célibataires et aux couples lesbiens. La loi bioéthique qui régit ces différentes questions devraient être présentée avant la fin de l’année 2018 devant le parlement.

C’est quoi la PMA ?

La procréation médicalement assistée consiste à manipuler des spermatozoïdes et ou des ovules pour parvenir à la fécondation et concevoir un bébé. Il existe deux types de PMA, la fécondation in vitro, les spermatozoïdes et les ovules sont récupérés, une fécondation artificielle est mise en place puis les embryons sont ensuite introduits dans l’utérus de la femme. Autre technique, l’insémination artificielle, cela consiste à inséminer du sperme dans l’utérus de la femme pour que son ovule féconde.

En France, cette pratique est autorisée pour les couples hétérosexuels grâce à la loi bioéthique de 1994. La loi est destinée aux couples infertiles ou qui ne peuvent avoir un enfant sans danger. Les femmes doivent être en âge de procréer soit moins de 43 ans pour y avoir recours. Dans l’hexagone une naissance sur trente est liée à la PMA. Cela représente environ 25 000 enfants par an. D’après les projections, on atteindra la barre des 400 000 enfants nés grâce à la PMA en 2019.

Pour toi, faut-il ouvrir la PMA pour toutes bonne ou mauvaise idée ? Viens réagir au 01 45 24 20 20 dans Debattle le 1er octobre . Du lundi au vendredi de 19h30 à 20h, c’est toi qui a la parole.

Crédit photo : Brigitte Sporrer

Retrouve Debattle en podcast sur Itunes  ou via RSS