MENU
Accueil
La consommation de drogues dures augmente
Écouter le direct
La consommation de cocaïne est en hausse
La consommation de cocaïne est en hausse ©Getty

La consommation de drogues dures augmente

Cocaïne, ecstasy, crack, héroïne : les drogues dures sont de plus en plus consommées en France.

La poudre blanche est absorbée par 1,6 % des 18-64 ans : ce chiffre semble minime mais il est tout de même en hausse par rapport à 2014 où il culminait à 1,1 %. C’est ce qu’a révélé l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies en décembre 2018. Pour exemple, Réunion 1ère expliquait début février que la consommation de drogues dures a explosé dernièrement sur l’île. Comme l’explique l’article, « les douanes ont saisi deux fois plus de cocaïne en une année. » L’observatoire indique que si l’utilisation s’intensifie, c’est dû en parti aux « efforts des trafiquants pour en faciliter l’achat » ainsi que d’une baisse du prix du gramme. 

Tous les milieux sociaux sont concernés 

Des classes sociales aisées à celles beaucoup plus pauvres, toutes les catégories de la population française semblent en consommer. L’organisme note en parlant de l’héroïne que les réseaux ciblent désormais « un clientèle plus modeste » alors qu’au départ, ils visaient « des personnes plutôt socialement insérées ». Par ailleurs, dans leurs conclusions, ils remarquent « que l’on assiste à une banalisation des occasions d’usage, d’une diversification des produits consommés et, au final d’une intensifications des consommations » notamment « sur une population socialement insérée ».