MENU
Accueil
La chirurgie esthétique en forte hausse chez les jeunes
Écouter le direct
Les jeunes ont de plus en plus recours à la chirurgie esthétique ©Getty

La chirurgie esthétique en forte hausse chez les jeunes

Les 18-34 ans sont de plus en plus adeptes de la chirurgie esthétique. Les réseaux sociaux ne sont pas indifférents à ce culte de la beauté.

C’est une première : la tranche d’âge des 18-34 ans a plus recours à des modifications du corps ou du visage que celle des 50-60 ans. L’étude a été révélée par le Parisien début février 2019 à l’occasion d’un congrès de l’IMCAS (Chirurgie Esthétique, Cosmétique et Dermatologie). Bien que les millennials n’aient pas encore dépassé les 35-50 ans, chaque année ils semblent être plus nombreux à tenter l’expérience de la chirurgie esthétique.

L’influence des stars

Les photos de célébrités comme Kim Kardashian aux physiques parfaits,  les couvertures des magazines exposant des personnalités largement retouchées ou encore les fils Instagram montrant inlassablement des hommes et des femmes – connus ou pas - sous leurs plus belles formes, la société est abreuvée de photos aux corps parfaits. Inévitablement, cela peut créer un complexe chez celles et ceux qui voient ce genre d’images et n’ont pas confiance en eux. 

Nouvelles méthodes 

Dans son article, Le Parisien explique que si les jeunes usent de plus en plus régulièrement de la chirurgie plastique, c’est en partie parce que les techniques ont largement évolué au fil du temps. Plus forcément besoin de passer sur une table d’opération pour modifier ses attraits. Des injections, des transferts de graisse peuvent suffire. Le quotidien détaille notamment que dans les opérations ne nécessitant pas d’intervention, l’injection d’acide hyaluronique se classe en première position suivi des injections de toxine botulique puis des réductions de graisses.