MENU
Accueil
L’humour doit-il avoir des limites ?
Écouter le direct
Peut-on rire de tout ?
Peut-on rire de tout ? ©Getty

L’humour doit-il avoir des limites ?

L’humour est présent partout, à la radio, à la télé, au cinéma ou encore sur Youtube. Il s’exporte de plus en plus mais est souvent accompagné de polémiques ou d’incompréhensions.

Pour certains, on ne peut plus rire de tout, la société s’est trop lissée et quelques sujets sont devenues inabordables. Aujourd’hui, des blagues autour des femmes, des handicapés, de personnes de couleur peuvent rapidement créer de vives controverses. Souvent à juste titre. Un sketch de Gad Elmaleh et Kev Adams diffusé sur M6 en 2016 imitant de façon très caricaturale des Asiatiques a reçu de vives critiques. Plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer ces clichés teintés de racisme. 

Rire oui mais sans blesser 

Dans un article sur Slate, Rachid Zerrouki citait Bergson qui expliquait que « le rire est méprisant et méprisable s’il sanctionne une couleur de peau, une appartenance ethnique, un genre ou une orientation  sexuelle. » Néanmoins l’auteur du texte rappelle que le rire peut réduire l’anxiété et amener énormément de positif. Pour cela, il faut que ce soit fait dans un bon esprit sans pour autant s’interdire de parler. On peut être cash, drôle et pas forcément blessant ou lourd. De nombreux humoristes y arrivent parfaitement. 

Le succès de films à « stéréotypes »

Les plaisanteries basées sur les stéréotypes semblent moins acceptées mais ça n’empêche pas des films comme « Qu’est qu’on a encore fait au Bon Dieu » de cartonner dans les salles françaises. Une réalisation pourtant empreinte de nombreux clichés et stéréotypes. Deux semaines après sa sortie, il cumule déjà plus de 2 millions d’entrées et le succès ne risque pas de s’arrêter pour l’heure. Preuve que même si l’humour est peut-être plus mesuré ou réfléchi aujourd’hui, il semble - en se basant sur l’exemple de cette réalisation - toujours possible de rire de tout.