MENU
Accueil
L’engagement politique des artistes et sportifs : une bonne idée ?
Écouter le direct
Kanye West et Donald Trump à la maison blanche
Kanye West et Donald Trump à la maison blanche ©Getty

L’engagement politique des artistes et sportifs : une bonne idée ?

Il n’est pas rare que des artistes ou des sportifs apportent publiquement leur soutien à des politiques. Avec des fortunes diverses.

Fervent supporter de Donald Trump, Kanye West a souvent affiché son soutien pour le président américain en portant notamment la célèbre casquette « Make America Great Again ». Il est allé jusqu’à déclarer lors d’une entrevue à la Maison Blanche devant des dizaines de journalistes : « il y a quelque chose quand je porte cette casquette, ça me fait sentir superman ».

Un moment surréaliste largement relayé sur les réseaux sociaux. Donald Trump a expliqué ensuite lors d’une interview : « je l’aime beaucoup c’est un ami à moi, je le connais depuis longtemps ». Depuis que le rappeur a affiché sa préférence pour le chef d’Etat américain fin 2016, il est très largement critiqué par ses fans et de nombreux artistes.

Revirement de situation le 30 octobre 2018 lorsque Kanye déclare sur Twitter arrêter la politique. Il dit avoir été utilisé : « mes yeux sont désormais grands ouverts et je me rends compte maintenant que j'ai été utilisé pour véhiculer des messages auxquels je ne croyais pas ». Il promet désormais de se consacrer uniquement au processus créatif. Celui qui se fait désormais appeler « ye » avait pourtant déclaré quelques jours plus tôt, réfléchir à se porter candidat pour la présidentielle 2024.

En France, les rappeurs se gardent de soutenir un candidat ou une candidate à une élection présidentielle depuis 2007. A l’époque, Doc Gynéco s’etait affiché aux côtés de Nicolas Sarkozy ce qui a provoqué un véritable tollé. Une erreur qu’il a promis de ne plus reproduire. En 2017, Rim’k est l’un des très rares artistes à avoir publiquement soutenu un candidat, en l’occurrence Jean Luc Mélenchon (France Insoumise) qu’il considérait comme le « nouveau Molière ».

Si l’on évoque les sportifs et leur parole politique, ils se sont particulièrement distingués au Brésil. En octobre 2018, le candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro a été élu président de la République. Celui qui est surnommé le « Trump des tropiques » s’est fait connaitre pour des saillies misogynes, homophobes ou racistes.  Pourtant, plusieurs footballeurs ou ex footballeurs l’ont soutenu : Ronaldinho, Rivaldo, Gabriel Jesus, Allison ou encore Lucas.

Critiqué pour sa prise de position ce dernier a réagi sur Twitter : « s’il était vraiment raciste, il serait en prison. Je vous vois l’accuser gratuitement sans argument ». Au pays du foot, Junhinho (ancien joueur de l’OL) est l’un des rares à avoir fait connaitre son opposition totale à Jair Bolsonaro. Dans une interview au journal El Pais, il a critiqué l’attitude des anciens footballeurs qui portent dans leur cœur le nouveau président : « nous venons d’en bas, nous avons été élevés au sein du peuple. Comment l’oublier ? Comment être de ce côté ? Tu vas soutenir Bolsonaro, mon frère ? ».

Pour toi, les artistes et sportifs doivent-ils s'engager sur des sujets politiques ? Viens réagir au 01 45 24 20 20 dans Debattle le 16 novembre 2018. Du lundi au vendredi de 19h30 à 20h, c’est toi qui a la parole.