MENU
Accueil
Huawei et les Etats Unis, c'est la guerre
Écouter le direct

Huawei et les Etats Unis, c'est la guerre

Le numéro deux des ventes de smartphones dans le Monde, vient d'être inculpé aux Etats Unis.

En quelques années, la marque chinoise Huawei est devenue un acteur majeur dans le business de la technologie. Leurs smartphones cartonnent dans le monde entier, sauf aux Etats-Unis car là bas, Huawei serait une menace pour la sécurité du pays. Aux Etats Unis, les téléphones Huawei ne sont pas distribués par les deux plus gros opérateurs américains, l'armée a carrément l’interdiction de les utiliser et en plus la NSA, le FBI et la CIA déconseillent l’utilisation de produits Huawei. 

Et la situation n'est pas prête de s'arranger. Hier, le ministère de la justice américain a dévoilé 13 chefs d’accusation contre Huawei. Dans le lot : vol de secrets commerciaux, fraude électronique, obstruction à la justice ou encore vol présumé de technologie. Sachant que la directrice financière de Huawei a été arrêté au Canada à la demande des autorités américaines en décembre dernier et depuis elle est en liberté surveillée. Accessoirement, c’est aussi la fille du fondateur de Huawei...

Suite à tout ça, le ministère des affaires étrangères chinois a réagit dans un communiqué de presse 

Les États-Unis utilisent leur pouvoir pour discréditer et attaquer certaines entreprises chinoises dans leurs opérations légitimes et légales. Il faut cesser la répression disproportionnée.

En France, ce n'est pas encore la guerre mais ça bouge aussi. Selon une enquête du magazine Challenge publiée en 2018, les services secrets français surveilleraient de très près les activités de Huawei car la marque serait aussi soupçonnée d’espionnage. Pour l'instant aucune procédure n'a été engagée et les produits Huawei marchent très bien en France. Une boutique physique va même voir le jour courant 2019.