MENU
Accueil
Faut-il être mort pour être une icône ?
Écouter le direct
Faut-il être mort pour être une icône ?
Faut-il être mort pour être une icône ? ©Radio France

Faut-il être mort pour être une icône ?

Mac Miller est mort le 7 septembre 2018 à 26 ans. Son autopsie n’a pour l’heure toujours pas révélé les causes.

Son décès comme celui d’XXXTentacion en juin 2018 pose une question. Existe-t-il encore des icônes ?  Ces deux rappeurs vont-ils devenir des légendes regrettées ou tomber peu à peu dans l’oubli ? L’avènement d’internet a permis la mise en lumière de nombreux artistes via des plateformes comme Youtube ou Soundcloud. Chaque jour on découvre de nouveaux talents, l’offre est bien plus large qu’il y a 20 ou 30 ans. Cependant, cette effusion de rappeurs et autres à un revers. Ceux qui obtiennent la célébrité peuvent la perdre tout aussi vite. Les consommateurs actuels ont tendance à passer à autre chose très rapidement.

A ce jour, les icones actuels sont Tupac, Michael Jackson ou encore Bob Marley. Ils sont l’objet de tee-shirts à leur effigie, de concerts hommages, de reportages, de films, de séries et même de thèses complotistes. Sans oublier qu’ils sont toujours cités en exemple par des artistes et pris en modèle. Nombre d’entre eux espèrent avoir le même succès et la même carrière que Michael Jackson.

Des stars aujourd’hui il y en a pleins. Kendrick Lamar, Beyoncé, Jay Z, Rihanna, Nicki Minaj, Eminem. Ils marquent leur époque par une multitude de tubes, et d’albums. Ils sont présents partout, en concert, dans les pubs ou encore sur les réseaux sociaux. Pour autant, sont-ils et seront-ils les icônes et les légendes de demain ?

Pour toi, est-ce qu’il existe encore des icônes ? Viens réagir au 01 45 24 20 20 dans Debattle le 21 septembre. Du lundi au vendredi de 19h30 à 20h, c’est toi qui a la parole.

Crédit photo : Time Life Pictures / Contributeur / Getty Images

Retrouve Debattle en podcast sur Itunes  ou via RSS