MENU
Accueil
Écouter le direct
Une personne entrain de fumer ©AFP

Faut-il enterrer le tabac ?

En France, entre 2016 et 2017, un million de fumeurs ont stoppé leur consommation de cigarettes.

La hausse du tabac couplée à l’augmentation des aides pour arrêter de fumer est pour beaucoup dans cette baisse conséquente. En effet, depuis plusieurs années les pouvoirs publics (au grand dam des cigarettiers, lobbys et des bureaux de tabac) se sont attaqués au problème en augmentant le prix du tabac ou en instaurant (sous la présidence de François Hollande) le paquet neutre. Et depuis qu’Emmanuel Macron est arrivé au pouvoir, la politique s’est durcie encore un peu plus. 

En 2020, comme l’a annoncé Agnès Buzyn (ministre de la santé), le paquet sera à 10€. Aujourd’hui il coûte en moyenne 7, 90 €. Un prix qui fait évidemment fuir les consommateurs et surtout les moins fortunés comme l’a remarqué l’enquête de Santé Publique France. Il y avait en 2016, 13,2 millions de fumeurs. Un an plus tard, le nombre est passé à 12,2 millions. Parallèlement en mars 2018, le gouvernement a déclaré que les traitements pour arrêter le tabac seront remboursés à 100%. 

De plus, les jeunes, qui sont pour certains très attirés par cette drogue pendant l’adolescence, ont également réduit leur consommation. Le prix est bien évidemment l’un des principaux facteurs, mais il y a aussi l’instauration du paquet neutre et la fin des cigarettes mentholées qui avaient tendance à susciter l’intérêt des plus jeunes. A ce jour, 6 jeunes sur 10 avouent avoir déjà essayé contre 8 sur 10 il y a 4 ans. D’autant plus que le tabagisme chez les moins de 17 ans s’est réduit de 23%. 

La cigarette est-elle une drogue comme les autres ? Viens réagir au 01 45 24 20 20 dans Debattle le 19 décembre 2018. Du lundi au vendredi de 19h30 à 20h, c’est toi qui a la parole.