MENU
Accueil
Européennes : WeEuropeans, le site qui vous aide à choisir votre candidat
Écouter le direct
Une femme défile dans la marche pour l'Europe à Milan
Une femme défile dans la marche pour l'Europe à Milan ©Getty

Européennes : WeEuropeans, le site qui vous aide à choisir votre candidat

WeEuropeans vient de communiquer les prises de positions des principaux partis politiques français sur les 10 propositions choisies par les citoyens. Le site lance également un “Citizen Voting Guide” pour aider les citoyens à choisir leurs candidats pour les élections européennes.

WeEuropeans est une initiative civique et non-partisane, lancée par Make.org et Civico Europa, de mobilisation et de réappropriation du projet européen par les citoyens de tous les pays de l’Union Européenne. 

Ainsi, en février et en mars, plus de 38 millions d’Européens ont été sollicités pour répondre à une question simple, « Comment réinventer l’Europe concrètement ? ». Près de 2 millions de citoyens ont répondu et ils ont plébiscité 10 propositions qui constituent aujourd’hui l’Agenda Citoyen de l’Europe. La liste exhaustive des prises de position des partis politique est à retrouver sur le site WeEuropeans mais Mouv' te donne déjà un aperçu ! 

1.       Il faut créer un programme de recyclage à l’échelle européenne. Les matières premières doivent être réutilisées plutôt que détruites. (Mary, Pays-Bas)

La plupart des partis mettent l’accent sur l’interdiction du plastique non-recyclable (LREM, Envie d’Europe, LFI, UDI), certains proposant la date de 2025 pour son éradication (LREM, Envie d’Europe). Le RN met l’accent sur la reconnaissance d’un droit à la sécurité écologique et s’attache au respect des normes écologiques par le contrôle des produits importés.  

2.  Il faut interdire aux criminels (p. ex. évadés fiscaux) de travailler dans le secteur public ou de se présenter à des élections en Europe. (Alessandro, Italie)

LREM rappelle qu’une telle mesure a déjà été adoptée en France et s’engage à inciter ses partenaires européens à s’aligner sur cette ambition. Dans le même sens, Envie d’Europe voudrait donner au Parlement européen “le pouvoir de destituer un commissaire, notamment dans le cas de conflits d’intérêts ou de lien avéré avec des lobbys” et LFI suggère de renforcer le parquet européen pour pouvoir “poursuivre tous les délinquants financiers”. Les Républicains, en revanche, estiment qu’il revient à l’institution judiciaire de chaque Etat membre de l’UE de faire respecter les lois.” Le RN ne se positionne pas clairement sur ce sujet.

3.      Il faut protéger les forêts au moyen d’une gestion efficace, et recréer des forêts de feuillus. Pour 1 arbre coupé, 5 arbres sont plantés (Anna, Irlande)

Quand il s’agit de protection des forêts, le consensus s’établit entre toutes les sensibilités politiques sur la régulation de l’importation des produits issus de la déforestation : interdiction, droits de douane, taxe écologique, exclusion des accords commerciaux pour les États qui délaissent la lutte contre le changement climatique et la perte de biodiversité, les moyens varient mais tous s’accordent sur l’objectif (LREM, Envie d’Europe, LFI, EELV, LR, RN).

Vue aérienne d'une forêt allemande
Vue aérienne d'une forêt allemande ©Getty

4.  Il faut cesser les niches fiscales accordées aux multinationales. Les impôts doivent être payés dans le pays où sont générés les bénéfices (Jules, Belgique)

Deux mesures réunissent largement les sensibilités politiques : l’obligation pour les multinationales de déclarer leurs bénéfices par pays, afin de permettre leur taxation dans les pays où ces profits sont effectués (LREM, Envie d’Europe, EELV, LFI), ce qui reprend directement la proposition de Jules ; et l’imposition des GAFA au niveau européen (LREM, Envie d’Europe et LR).

5.  Il faut investir dans l’enseignement et la recherche (Gheorghe-Adrian, Roumanie)

Certains proposent en d’augmenter les ressources allouées à l’éducation, à la recherche et à la culture (EELV : 5% du budget de l’UE ; LFI : 3% du PIB ; RN). Envie d’Europe préconise que les dépenses pour la recherche, comme celles liées à la transition écologique, sortent du calcul des 3% de déficit public, tandis que LFI prône plus largement un affranchissement total de cette règle des 3% pour financer les services publics.

LREM propose que d’ici à 2024, un réseau d’une vingtaine d’universités européennes soit lancé
LREM propose que d’ici à 2024, un réseau d’une vingtaine d’universités européennes soit lancé ©Getty

6.  Il faut protéger les droits des travailleurs dans tous les pays de l’UE (Andriani, Grèce)

La question du travail détaché occupe beaucoup de mesures : soit l’abrogation de la directive (LFI, RN), soit l’instauration de la règle “à travail égal, salaire égal et cotisations égales” (Envie d’Europe, LFI, LR).

7.  Il faut coordonner les limitations de produits chimiques, notamment dans l’industrie alimentaire (Reinhold, Suède)

La plupart des partis se prononcent pour une réduction, plus ou moins rapide et radicale, de l’usage des pesticides : EELV, Envie d’Europe et LFI proposent d’en sortir totalement. Concernant précisément le glyphosate, LFI veut l’interdire, tandis que LREM confirme son souhait d’une sortie européenne d’ici à 2021. Envie d’Europe et LFI prônent également l’interdiction des néonicotinoïdes et des perturbateurs endocriniens, et un meilleur contrôle (Envie d’Europe) voire une sortie (LFI) des OGM.

8.  Il faut encourager les projets d’énergie renouvelable dans les villes (Birute, Lituanie)

Plusieurs partis prennent des engagements chiffrés sur cette proposition : EELV et LFI visent une Europe “100% renouvelable” d’ici à 2050, EELV proposant d’investir 100 milliards d’euros par an dans cette transition, tandis que LREM s’engage sur un plan d’investissements d’au moins 1000 milliards d’euros d’ici à 2024. Envie d’Europe met plutôt l’accent sur la rénovation des bâtiments pour réduire les émissions de CO2, et sur le développement des éco-quartiers et des espaces verts dans les villes.

Une maison équipée de panneaux solaires
Une maison équipée de panneaux solaires ©Getty

9.  Il faut disposer d’informations claires et transparentes sur l’ensemble des projets et accords au sein de l’UE (Salvador, Espagne)

Envie d’europe propose même une Haute autorité de la transparence de la vie publique au niveau européen, tandis que LFI souhaite l’abrogation de la directive sur le secret des affaires.

10.  Il faut s’assurer que tous les citoyens de l’UE peuvent être soignés dans les pays de l’UE avec une carte européenne d’assurance maladie. (Nadejda, Bulgarie)

Seul le RN semble s’opposer à cette idée considérant que les alignements sociaux ne peuvent se faire qu’au détriment des Français et de leur protection sociale.

Le rappeur Lord Esperanza s'était notamment exprimé pour Mouv' à propos de l'importance des élections européennes. Il avait notamment déclaré "À travers mon métier, j’ai envie de prendre la parole à ce sujet afin de sensibiliser le plus grand nombre."