MENU
Accueil
Emmanuel Macron, tu le valides ou pas ?
Écouter le direct
Emmanuel Macron lors de son allocution aux français le 10 décembre 2018 ©AFP

Emmanuel Macron, tu le valides ou pas ?

« Arrogant » « méprisant », « peu à l’écoute », « président des riches, des banques et des entreprises » : depuis plusieurs semaines déjà, les critiques pleuvent à l’encontre d’Emmanuel Macron.

Il devait incarner le renouveau politique, être au-dessus de toutes logiques partisanes, se poser en Président « Jupitérien ». Pour l’heure, sa technique a échoué. Dans les sondages, le chef de l’Etat est en chute libre et l’espoir qu’il suscitait lors de son élection semble complètement envolé. D’après une enquête YouGov début décembre, la côte de popularité d’Emmanuel Macron est à 18%. Son plus bas niveau depuis son entrée en fonction.

Depuis plusieurs semaines et le début du mouvement des gilets jaunes, les « Macron démission » s’intensifient. Toujours d’après YouGov, 1 Français sur 2 souhaite qu’il démissionne de ses fonctions. Preuve que son message a vraiment du mal à passer actuellement auprès de la population. De plus, certains de ses propos ont choqué, crée la polémique et contribué à brouiller sa parole.

« Gaulois réfractaires », « une gare c’est un lieu où on croise les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien », « je traverse la rue je vous trouve du travail », « le kwassa-kwassa pêche peu, il amène du Comorien »… Des entrepreneurs ont préféré en rire et ont créé le site enlysée.fr. Ils commercialisent des tee-shirts ou encore des mugs avec certaines de ses phrases devenues célèbres. Les bénéfices sont ensuite reversés à des associations qui prennent en charge les exilés ou les sans domiciles fixes.

Par ailleurs, sa parole rare dans les médias ou son silence lors de crises majeures cristallise les tensions et laissent penser qu’il n’est ni à l’écoute des Français, ni compréhensif. Un mois après le début de la mobilisation des gilets jaunes, il a fini par s'exprimer et a promis la hausse du SMIC de 100€ ou encore la fin de la hausse de la CSG pour les ménages qui touchent moins de 2000€ de retraite. La communication du président Macron fait aussi parfois grincer des dents. En 2017, lors d’une rencontre avec des militaires et il s’est habillé en pilote de chasse. Une posture qui n’a pas été appréciée. Tout comme la Une du Paris Match qui lui était consacrée lorsqu’il a visité avec son épouse le Taj Mahal en Inde.  Lui qui souhaitait une "visite privée" l'a rendu très médiatique...

Et toi, t'en penses quoi d'Emmanuel Macron ? Viens réagir au 01 45 24 20 20 dans Debattle le 11 décembre 2018. Du lundi au vendredi de 19h30 à 20h, c’est toi qui a la parole.