MENU
Accueil
Contre le réchauffement climatique, la solution du zéro déchet ?
Écouter le direct
La lutte contre les déchets est l'affaire de tous
La lutte contre les déchets est l'affaire de tous ©Getty

Contre le réchauffement climatique, la solution du zéro déchet ?

On peut tous agir contre le réchauffement climatique. Et cela passe notamment par la réduction de nos déchets. On te donne nos astuces car chaque petit geste compte. Pas de panique : pas question de changer du jour au lendemain toutes tes habitudes !

Pourquoi est-ce qu’on parle tant du réchauffement climatique ? Pas simplement parce qu'approche la COP24 (conférence sur les changements climatiques) où les dirigeants politiques du monde entier prendront des décisions en matière de lutte contre ce phénomène. Parce qu’il n’est pas simplement question de pouvoir se balader en t-shirt tout l’hiver. Limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C est une question de survie. Cela peut te paraître très abstrait comme chiffre, mais un réchauffement climatique limité à 1,5°C, c’est, par rapport à une hausse de 2°C, 55 millions de personnes en moins touchées par la faim en Afrique et près de 70 millions de personnes en moins touchées par des vagues de chaleur extrêmes en Europe. 

Or,  selon les scientifiques, si rien n’est fait, ce seuil de +1,5°C sera dépassé entre 2030 et 2052. La bonne nouvelle dans tout ça (parce que oui, il y en a une !), c’est que le GIEC (groupe d’experts) l’a affirmé dans son dernier rapport : il est encore temps d’agir, en faisant plus attention à nos déchets notamment. 

Comment ? On est là pour te donner des pistes ! 

#1 : Trier ses déchets

C’est tout bête à rappeler, mais trier ses déchets est un geste super important. Sur le principe, tout le monde est d’accord. Pourtant, d’après une étude Ipsos pour Citeo, seulement trois quarts de Français connaissent les consignes de tri, et à peine la moitié des Français trie de façon systématique. On a tous déjà hésité devant une poubelle ! Si, si. 

L’astuce Mouv' : télécharge l’application Le guide du tri et au moindre doute, laisse-toi guider. 

#2 : Privilégier le durable (ou avoir son kit conso zéro déchet).

Moins jeter, c’est d’abord moins consommer. Pas question de se priver de ce qui t’es indispensable, mais pourquoi ne pas remplacer les bouteilles d’eau par une gourde ? Les gobelets en plastique (en France, plus de 4 milliards en sont consommés par an !) par une vraie tasse ou un mug ? Autre geste tout simple et ô combien important : avoir sur soi un petit sac en tissu. Ça ne prend pas de place et cela évite le sac en plastique acheté à la caisse du supermarché.

Réduire ses déchets, çà se passe aussi dans l’assiette (et le frigo). Souviens-toi, c’était en juin dernier sur Mouv’, une journée entière consacrée à la lutte contre le gaspillage alimentaire. 

L’étape suivante - on en a conscience, ce n’est pas toujours évident - consiste à éliminer les emballages en achetant autant que possible ses aliments en vrac ; les pâtes, le riz, la farine, les légumineuses, les fruits secs, les céréales, les graines, les noix, le sucre ou encore les biscuits. Le nombre d’épiceries spécialisées a explosé ces dernières années (de 18 en 2015 à 160 en 2018), et les grandes surfaces sont de plus en plus nombreuses à proposer du vrac dans ses rayons. Et cela continuer à se développer ! Un drive zéro déchet est même sur le point d’ouvrir du côté de Toulouse.

L’astuce Mouv' : télécharge l’application 90 jours. C’est un coach écologique qui, chaque jour, te proposera un nouveau défi à relever pour réduire ton empreinte énergétique. 

#3 : Apprendre à réparer.

Mais moins jeter, c’est aussi réparer ses objets plutôt que les jeter. Tu es nul(le) en bricolage ? Pas de panique, il y a une solution : les repair cafés, où des bénévoles vont t’aider à réparer ton matériel en panne. Tu économises des frais de réparation, et tu apprends à te débrouiller seul. C’est tout bénef’ ! 

#4 : Acheter et vendre d’occasion.

Éviter de passer par la case poubelle, c’est aussi favoriser l’économie circulaire. On peut donner une deuxième vie aux objets ! Traduction : donner ou revendre d’occasion ce dont tu n’as plus l’usage. Cela vaut aussi d’ailleurs pour l’achat. Pourquoi ne pas davantage acheter d’occasion ? C’est, en plus, un moyen de faire des économies. Emmaüs a lancé l’année dernière sa boutique en ligne, Label Emmaüs, pour acheter d’occasion, tout en sachant que ton argent aidera les plus démunis.  

Encore une fois : il n’y a pas de petits gestes ! Tout le monde peut rendre son quotidien un peu plus éco-responsable. C’est aussi une question d’habitude. La COP24 (conférence sur les changements climatiques) approche, on suivra avec attention ce que les dirigeants politiques du monde entier décideront en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Mais inutile de les attendre pour changer nos habitudes. C’est à nous, citoyens, d’agir ! En modifiant nos comportements au quotidien avec de petits gestes simples par exemple.  Ou en ayant une action plus militante comme le fait Vincent Verzat (alias Partager c'est sympa), à l'initiative du site "Il est encore Temps".  Le vidéaste qui s'est d'ailleurs rendu sur place, en Pologne, pour couvrir la COP 24, à sa manière. 

ECOUTE LE PODCAST DE RADIO FRANCE "AGIR POUR MA PLANÈTE" : 

A l'occasion de la COP 24, retrouve toutes les émissions et les chroniques sur le changement climatique, par les antennes de Radio France. Quel est l'impact du réchauffement climatique sur l'environnement ? Quels dangers, quelles solutions ? A retrouver sur iTunes, sur Deezer ou en fil RSS.