MENU
Accueil
Climat : Plusieurs ONG attaquent l’Etat en justice
Écouter le direct
Le réchauffement climatique favorise la fonte des glaces
Le réchauffement climatique favorise la fonte des glaces ©Getty

Climat : Plusieurs ONG attaquent l’Etat en justice

Quatre associations de défense de l’environnement reprochent au gouvernement son inaction concernant le climat. Elles l’attaquent en justice pour faire bouger les lignes.

Sous le nom de « l’Affaire du siècle », Greenpeace France, Oxfam France, la Fondation pour la Nature et l’Homme ainsi que Notre affaire à tous ont décidé de s’attaquer à l’Etat sur la question climatique. Ces associations reprochent à la France des mesures "largement insuffisantes__" pour protéger l’environnement et considèrent "qu'elle n’atteint pas ses objectifs" sur la réduction des gaz à effet de serre. L’Etat s’est pourtant engagé à les réduire de -27% d’ici à 2028. Pour aller en ce sens, elles ont listé 6 mesures prioritaires parmi lesquelles on retrouve le développement des énergies renouvelables, la possibilité pour tous de se déplacer proprement ou encore l’instauration d’un droit à une alimentation saine et durable. 

Une pétition explose les compteurs 

Face à cet enjeu autant national que mondial, les associations ont invité les Français à signer la pétition « l’affaire du siècle » lancée à la mi-décembre 2018. Elle a récolté plus de 2,1 millions de signatures, un record dans l’Hexagone. Le gouvernement a répondu par l’intermédiaire de François de Rugy, le ministre de l’écologie, qui a salué l’initiative et rappelé que les actions menées par l’Etat  « devront être complétées, prolongées et amplifiées dans la durée ». Les 4 ONG n’ont pas été satisfaites de la réponse apportée et ont clairement indiqué que « pour mettre fin à l’inaction climatique de l’Etat, l’Affaire du siècle se réglera devant les tribunaux ». Si la justice accepte ce recours, la procédure devrait durer deux à trois ans.

Des actions en justice ont déjà eu lieu dans le monde 

Aux Pays-Bas, 900 néerlandais ont poursuivi l’Etat devant les tribunaux pour son inaction en faveur du climat. En octobre 2018, le jugement est allé dans le sens des plaignants - une première - puisqu’il a ordonné au gouvernement  face à l’urgence climatique de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 25% d’ici à 2020. Autre exemple, aux Etats-Unis, 21 adolescents ont eux aussi attaqué l’Etat en justice pour négligence face au réchauffement climatique. L’affaire se nomme « Juliana vs US » et est actuellement en cours d’instruction. 

Pour toi, faut-il attaquer l'Etat en justice pour sauver la planète ? Viens réagir au 01 45 24 20 20 dans Debattle le 21 février 2019. Du lundi au vendredi de 19h30 à 20h, c’est toi qui a la parole.