MENU
Accueil
Nike : les ventes battent tous les records à Wall Street
Écouter le direct
Magasin Nike Hong Kong. 2020 (Photo by Budrul Chukrut/SOPA) Auteur : Copyright : Getty
Magasin Nike Hong Kong. 2020 (Photo by Budrul Chukrut/SOPA) Auteur : Copyright : Getty ©Getty

Nike : les ventes battent tous les records à Wall Street

Les chiffres de Nike ont battu des records en bourse.

En Amérique du Nord, les restrictions sanitaires se sont assouplies et les activités sportives reprennent. Les gens ont pris d'assaut les boutiques et les magasins en ligne de sport. Résultat : à la clôture de la Bourse de New York ce jeudi 24 juin, on découvre que Nike a battu des records de ventes. Des chiffres qui affolent Wall Street et la concu. 

Un an plus tôt, la marque avait perdu 790 millions de dollars à cause de la fermeture de nombreux magasins par précaution sanitaire. Mais cette année Nike a su se relever et a fait un bénéfice net de 1,51 milliard de dollars. Comme quoi même dans la galère : Just do it. Sur les starting blocks, l'entreprise à la virgule a vendu pour 12,3 milliards de dollars de chaussures et vêtements de sport de mars à mai. C'est près de deux fois plus qu'en 2020 à la même période. Amazing. 

Merci l'Amérique du Nord et la vente en ligne

En Amérique du Nord, le principal marché de Nike, les ventes ont explosé de 141% d'après Le Figaro. Les experts expliquent ce phénomène par l'assouplissement des restrictions sanitaires et la reprise du sport. Un autre facteur important : les ventes en ligne. Elles ont augmenté de 41% par rapport à 2020 et de 147% par rapport à 2019 sur le site de la marque. Malgré la polémique sur les réseaux sociaux en mars sur fond d'allégations de "travail forcé" de Ouïghours, la firme et ses ventes se portent plus que bien.

Selon BFMTV, lors d'une conférence téléphonique, le directeur général John Donahoe a affirmé qu'ils viseront toujours plus haut : "nous restons concentrés sur nos principaux moteurs de croissance, notamment les ventes aux femmes, les vêtements, la marque Jordan et le développement à l'international". Le groupe va suivre les gouts des consommateurs qui pendant cette pandémie ont bien changé :  entre l'explosion des achats en ligne et la recherche du bien-être.