MENU
Accueil
La Air Max 1 bannie par Nike et Colin Kaepernick déjà cotée à 15 000 $
Écouter le direct
Colin Kaepernick : Muhammad Ali Legacy Award (Slaven Vasic)
Colin Kaepernick : Muhammad Ali Legacy Award (Slaven Vasic) ©Getty

La Air Max 1 bannie par Nike et Colin Kaepernick déjà cotée à 15 000 $

Une paire de Nike fait polémique et est retirée du marché.

Le drapeau de Betsy Ross a récemment fait polémique à l’occasion d’une opération marketing de Nike. En effet, la marque de sneakers a voulu créer une paire qui a provoqué un tollé puisque celle-ci rappelait l'esclavage. Sur le talon, on peut apercevoir le fameux drapeau américain à 13 étoiles qui n'est autre que le drapeau représentant les 13 colonies fondatrices des États-Unis d’Amérique.

De nature engagé, Colin Kaepernick s'est opposé à la vente de cette paire qui instaurait un marketing politiquement incorrect aux yeux des États-Unis qui n'a aboli que tardivement l'esclavage.

Suite à cette polémique, Nike a décidé de rappeler tous les détaillants pour rapatrier toutes les paires. Cependant, quelques sneakers ont été vendues juste avant que la polémique soit au cœur du débat. La paire en question est désormais involontairement au centre d'un autre phénomène : les chaussures en édition limitée valent très chères. Elles se vendent actuellement à plus de 2 000$ sur des sites de marché secondaire comme StockX. Juste après la fête de l’indépendance (4 juillet), une paire a été mise en vente sur eBay avec plus de 100 enchères au prix astronomique de 15 000$ (pour un prix initial de 140$).

Air Max 1
Air Max 1

La folie de la rareté va peut-être rapporter gros pour les quelques uns qui ont réussi à choper la paire...