MENU
Accueil
L'abécédaire de la culture sneakers
Écouter le direct
Sean Wotherspoon x Nike Air Max 97/1 (Nike)
Sean Wotherspoon x Nike Air Max 97/1 (Nike)

L'abécédaire de la culture sneakers

Le monde des sneakers qui fascine et cartonne comme jamais depuis des années, est régi par ses propres codes et un vocabulaire bien spécifique. Tour d’horizon des expressions les plus couramment utilisées par les sneakers addict.

Ah les sneakers. Tout un univers. Avant il suffisait d’aller chez Courir ou Foot Locker pour cop sa paire. Aujourd’hui, les raffles sont devenues la norme. Si les mots « cop » ou « raffle » ne vous disent rien, c’est qu’il est temps de vous mettre à la page. En effet, que vous soyez passionné ou non, la basket touche tout le monde. 

StockX, une plateforme spécialisée dans la revente d’articles en tous genres, essentiellement de sneakers, affichait un volume de ventes d’environ 1,5 milliard d'euros selon Statista, pour 7,5 millions de transactions effectuées l'an passé… Récemment, Lidl a fait une entrée fracassante sur le marché. Lorsque l’enseigne low cost a commercialisé ses baskets en édition limitée à 12,99 euros, certaines paires se revendaient à plus de 1000 euros sur des sites marchands. Alors pour comprendre ce juteux business, voici quelques éléments de langage. 

Tout d’abord qu’est-ce qu’une sneaker ? Les sneakers désignent à la base l’ensemble des chaussures destinées à la pratique sportive et qui ont été détourné de leur usage initial pour s’inscrire dans notre quotidien. Parmi les chaussures de sport, il existe différents shape (forme, silhouette) entre celles conçues pour le basketball, le running, ou encore le tennis. 

Anatomie de la sneaker

- Outsole (semelle extérieure) : il s’agit de la semelle d’usure. Celle qui est directement en contact avec le sol. 

- Midsole (semelle) : correspond à la semelle intermédiaire qui se situe juste au-dessus de la outsole. C’est à cet endroit que les marques concentrent toutes leurs technologies. Que ce soit les bulles d’air des AirMax pour Nike, ou le côté polystyrène du Boost chez Adidas. 

- Toe Box (bout, embout) : correspond au bout de la chaussure. Celui-ci est souvent perforé pour plus d’aération (S/o Geox) comme sur les Air Jordan 1 ou les Dunk par exemple. Certaines marques s’essayent à la transparence. C’est le cas de Nike avec la Clot x Nike Air Max 1 « Kiss of Death », sortie le 6 mars. 

- Heel counter (talon) : correspond à la partie rigide à l’arrière de la chaussure. Je crois que vous aviez tous compris. 

- Heel patch and side panel (façade) : il s’agit du côté de la chaussure. Celui sur lequel figure le logo de la marque (les trois bandes, le N, le swoosh…) et que les sites marchands mettent souvent en avant. 

- Upper (empreigne) : correspond à la façade supérieure de la chaussure. Celle qui recouvre le pied.

- Eye let (œillets) : correspond aux petits trous permettant de lacer ses chaussures. 

- Tongue : il s’agit de la languette qui protège la partie supérieure du pied. 

Outre l’anatomie d’une sneaker, plusieurs termes parfois excluants reviennent régulièrement sur les réseaux sociaux à l’occasion de la sortie d’une nouvelle paire. Plus largement il existe aussi tout un langage propre à la culture sneakers/streetwear. Afin de mieux vous y retrouver voici un glossaire des fondamentaux. 

La culture sneakers

- ATC (Add to cart) : action d’ajouter un article dans votre panier. Cette expression exprime généralement l’utilisation de robots pour faciliter la mise de sneakers dans votre panier, grâce à un système automatisé. Voilà qui augmente considérablement les chances d’obtenir les paires en éditions limitées

- Bot : Robot

- Bootleg (contrebande, détournement) : détournement de paires déjà connues. Parmi les bootleg les plus connus figurent le modèle Bapesta de la marque Bape qui est un détournement de la AirForce 1 ou encore la Ari Menthol 10’s également une AF1 retravaillée. 

- Bump (Bring up my post) : Expression que l’on retrouve notamment dans des discussions Reddit dédiées aux sneakers. Bump souvent écrit « B’ » correspond à commenter une publication pour la faire remonter dans le fil d’actualité. 

- Camp Out : Le fait d’attendre devant un shop, parfois plusieurs heures, pour avoir la chance d’obtenir une paire. Le camp out le plus (tristement) célèbre est celui de la Nike SB Dunk Low Pro Pigeon sortie en janvier 2005. Limitée à 150 exemplaires uniquement disponibles au Reed Space à New York, la sortie a causé de gros problèmes de sécurité. Le camp out semble avoir laissé place aux raffles aujourd’hui, mais jusqu’à quand ? La question se pose face à la difficulté à obtenir une paire. 

- Cop or Drop : acheter ou ne pas acheter ? telle est la question souvent posée sur les réseaux sociaux avant la sortie d’une paire. Attendue ou non. 

- CW (Colorway) : couleur d’une paire. 

- DS (Deadstock) : indique qu’une paire n’a jamais été portée. Vous connaissez sans doute le revendeur Larry Deadstock… 

- DSWT (Deadstock with tag) : correspond à une paire jamais portée, et munie de ses étiquettes d’origine. 

- Flaker :  désigne une personne qui se désiste à la dernière minute après un deal d’achat ou de vente, et ce alors que les deux parties étaient tombées d’accord.

- GR (General Release) : quand une paire est disponible chez tous les revendeurs (Courir, FootLocker, JD…) en grande quantité. 

- GS (General Sizing) : indique qu’une paire est disponible dans toutes les tailles (homme, femme et enfant).

- Hook-up : quand vous ne pouvez pas acheter la paire et qu’une autre personne la cop pour vous. Cette dernière peut vous demander une petite commission pour avoir fait le « sale » travail. 

- HS (Hyperstrike) : les paires HS sont distribuées en quantité très limitée. Une centaine d’exemplaires maximum. Il s’agit de modèles très limités, parfois issus d’une collection capsule (réalisée en partenariat avec une marque indépendante ou un designer. C’est le cas de la New Balance 327 x Casablanca ou plus récemment de la New Balance 992 x Paperboy).  

- Legit : voilà une expression que vous avez déjà dû voir dans les titres de plusieurs vidéos à propos de StockX, Klekt, Goat, et autres revendeurs de sneakers notamment. Le terme est utilisé pour dire d’un vendeur qu’il est de confiance ou d’un modèle qu’il est authentique. 

- L/C (Legit check) : le fait de demander, souvent sur des pages dédiées, si une paire ou un revendeur est « legit ». 

- L : les amateurs de sneakers ne connaissent que trop bien cette lettre. L comme loose (perdre) signifie que l’acheteur n’est pas parvenu à cop la paire qu’il voulait. On est à l’extrême opposée du fameux Got’Em de Nike lorsque vous réussissez enfin à obtenir une paire via l’application SNKRS. 

- LPU (Last Pick Up) : le dernier achat d’une paire de sneakers.

- LF (Looking for) : chercher une paire

- NDS (Near Dead Stock) : paire portée une fois mais comme neuve. Dans la mesure où celle-ci a déjà été portée une fois elle ne peut être considérée comme DS 

- Never Worn : jamais portée.

- OG (Original) : désigne la première édition d’un modèle ou d’un colorway. Les marques rééditent parfois des versions OG plusieurs années après. Ce fut le cas dernièrement avec la Nike Huarache Scream Green, sortie le 12 mars. 

- Pinroll : consiste à remonter l’ourlet d’un jean pour mettre en valeur sa paire.

- QS (Quickstrike) : désigne des modèles en quantité limité avec un mode de distribution plus restreint que des GR. C’est souvent le cas chez Nike. 

- Restock : remise en vente d’une paire qui était sold out (plus dispo).

- Raffle : tirage au sort organisé lors de sorties sneakers en quantité limitée. 

- Release date : date de sortie 

- Rocker : porter une paire.

- Resell (reseller) : le fait de revendre un produit. Un reseller est un un revendeur. Il vit le plus souvent de cette activité. 

- Retail : paire au prix de vente conseillé. Pour les plus chanceux … 

- RS (reps, repsneakers, replica sneakers) : désigne les paires de contrefaçon. Face à la difficulté de cop une paire au prix retail, le phénomène se développe. Sur Reddit il existe de véritables Repfam. 

- Sample : Il s’agit d’un prototype non destiné à être commercialisé. Il s’agit généralement de l’échantillon d’une paire conçu avant sa sortie officielle. 

- Size Swap : lorsqu’un acheteur chercher à échanger une paire contre le même modèle, mais dans une taille différente. Dans de cas on demande un size swap.

- SKU : code d’identification d’une paire de sneaker ou d’un produit.

- Sole Swap : dans le cadre d’un custom ou d’une restauration, certaines personnes procèdent à un sole swap. Le sole swap consiste à remplacer une vieille semelle par une semelle neuve.

- TTS (true to size) : lorsqu’une paire taille juste en termes de pointure. 

- WTB : want to buy.

- WTS : want to sell. 

- WTT : want to trade. Il s’agit de la volonté d’échanger une paire.