MENU
Accueil
Enorme bad buzz raciste pour Dolce Gabbana
Écouter le direct

Enorme bad buzz raciste pour Dolce Gabbana

La marque italienne est accusée de racisme par la Chine, à cause d'une publicité.

Une publicité Dolce Gabanna ne plaît pas du tout aux chinois. La marque italienne a publié des vidéos en mode tuto. On y voit une jeune chinoise devant un énorme plat de spaghettis bolognaises, mais aussi devant une pizza, plats typiques italiens. La voix off lui explique comment manger ces spécialités italiennes avec des baguettes et ça passe pas du tout en Chine. Déjà la jeune fille des vidéos glousse et sourit bêtement. Et en plus les chinois voient dans ces vidéos une jeune chinoise soumise à laquelle on impose la culture occidentale. 

Au total ces vidéos ont générée plus de 120 millions de commentaires sur les réseaux sociaux. Et la polémique ne s'arrête pas là. Trois influenceurs ont publié des captures d’écran sur Instagram de conversations qu’ils ont eu avec l’un des créateurs de la marque, Stefano Gabbana qui a tenu des propos raciste. 

"Désormais, je dirai dans toutes les interviews étrangères que je ferai que la Chine est un pays de merde... La Chine, une mafia d'idiots qui sentent mauvais.

La marque a dégainé la fameuse excuse de "on s'est fait piraté", ils se sont aussi excusés. Résultat : Dolce & Gabanna a supprimé les vidéos et les autorités chinoises ont annulé le défilé qui devait avoir lieu hier à Shanghai. La plupart des mannequins et influenceurs qui étaient invités avaient décidé de boycotter le show, comme Vogue China par exemple. 

Retrouvez Manon, tous les jours dans Mouv 13 Actu.