MENU
Accueil
Quand les rappeurs débarquent dans la télé-réalité
Écouter le direct
T.I. / Cardi B / Redman
T.I. / Cardi B / Redman ©Getty

Quand les rappeurs débarquent dans la télé-réalité

C’est une connexion qui existe depuis longtemps aux USA, et ça a donné des instants cultes comme des grands moments de solitude… Petite sélection maison.

Qu’ils en soient les présentateurs ou qu’ils y participent en tant que candidats, les rappeurs américains (il y a malgré tout un français dans la liste mais c’est pour les quotas) ont depuis longtemps investi les plateaux de télé-réalité. Pour le meilleur et pour le pire.

JoeyStarr

En 2003, Canal + a eu la riche idée de faire un programme intitulé 60 Jours 60 Nuits, où l’on suivait au jour le jour JoeyStarr d’un côté et Francis Lalanne de l’autre. Que ce soit dans ses voyages, son quotidien chez lui, la préparation d’un concert, le moment où il va assister à un match de Jérôme LeBanner au Japon, ses interactions avec DJ Spank, Seb Farran, Fatou sa co-locataire, ses enfants, un contrôle de police, etc.

Ce programme avait donc près de 15 ans d’avance sur La Route de la soif__, où l’on suit actuellement Joey vadrouiller dans les Caraïbes à la recherche du meilleur rhum. C’est donc plus ou moins la même chose, mais en plus cher et en moins bien, puisqu’il n’y a plus le décalage avec Francis Lalanne.

DJ Paul & Juicy J

Suite à leur victoire aux Oscars où ils ont remporté la meilleure musique originale de film pour Hustle & Flow, DJ Paul et Juicy J, pas encore en embrouille, représentaient toujours l’étendard de la Three 6 Mafia ; ils ont donc décidé de démarrer leur reality show, Adventures In Hollyhood, sur leur success story et leur vie de star. Connaissant les deux loustics, c’est évidemment du grand n’importe quoi la plupart du temps. Mention spéciale au moment où l’un des deux a un rencard avec une fille dans un restaurant et que son collègue fait exprès de prendre une table un peu plus loin uniquement pour se foutre de sa gueule pendant l’intégralité du rendez-vous.

Vous nous manquez les gars, réconciliez-vous.

Birdman

Il y a de nombreuses années, Birdman avait lancé une sorte de web-série éphémère, en tout cas ça n’avait pas donné plus que quelques vidéos publiées sans trop prévenir. Mais ça valait le détour. Concrètement on le suivait dans sa vie de tous les jours, sauf que la vie de tous les jours du boss de Cash Money, c’est pas du guano. L’accent était évidemment mis sur son train de vie hors norme, l’argent dépensé comme si de rien n’était, etc. Le moment le plus marquant reste l’enchaînement où il va chez sa dentiste de luxe pour retoucher ses implants en diamant, avant d’enchaîner un petit shopping pépère chez Gucci pour 250 000 dollars.  Seule l’élite des millionnaires peut confondre son dentiste avec son bijoutier, sachez-le.

Flavor Flav

Un grand classique. Flavor Flav, membre émérite du groupe légendaire Public Enemy, a connu une carrière post-musique pour le moins… spéciale. Entre des gros soucis personnels et une absence totale de rigueur, il était le client idéal pour une version déjantée du Bachelor. Dans Flavor of Love, il est donc un célibataire à la recherche de celle qui fera battre son petit cœur d’amour. Et ce fut donc un festival continu de dialogues absurdes, de pelotages intempestifs, de surnoms débiles imposés à tout le monde, de starfuckeuses de niveau olympique, etc.

Soulja Boy

Soulja Boy l’a rappelé dernièrement, il a été l’un des premiers à autant utiliser le web comme un moyen de promo et d’exposition. Logique qu’il ait lui aussi lancé sa web-série autour de sa propre vie : Soulja Boy TV. Pas de grosse surprise, ça tient avant tout sur son enthousiasme et sa personnalité.

Nicki Minaj et Mariah Carey

American Idol est une des émissions de real TV les plus populaires dans la catégorie « recherche de nouveaux talents » et, même si certains aspirants rappeurs y sont passés, ce n’est pas du tout ce qui nous intéresse ici. C’est plutôt du côté du jury que l’intérêt se trouve, puisque que durant une ou deux saisons, Nicki Minaj et Mariah Carey en faisaient partie. Et elles ne pouvaient simplement pas s’encadrer. Du tout. Du coup leur rivalité et l’enchaînement de petites phrases mesquines sont brièvement devenues l’attraction principale, bien entendu mises en avant par l’émission elle-même.

"Love & Hiphop"

Autre émission au succès monstrueux outre-atlantique, Love & Hiphop suit le quotidien de plusieurs acteurs de la scène rap (rappeurs et chanteurs mais aussi managers, danseuses, producteurs, etc), en mélangeant des inconnus avec des guests plus exposés. Forcément, ce n’est pas du tout un format documentaire, tout est forcé pour rediriger vers le divertissement le plus total, les embrouilles, les romances à deux balles, les pseudo-drames, etc. Devant le succès le show s’est décliné en plusieurs versions, comme la série Les Experts : Love & Hiphop New York, Love & Hiphop Atlanta, Love & Hiphop Miami, Love & Hiphop Hollywood.

Parmi les participants les plus connus on peut citer Maino, Sean Garrett, Trick Daddy, Trina, DreamDoll, Keyshia Cole, Gunplay, Juelz Santana, Papoose, Remy Ma, Cardi B, Soulja Boy, Omarion, Yung Joc, Waka Flocka Flame, Saigon, Consequence, Joe Budden, Lil Scrappy et Jim Jones. Et parmi eux, vous pouvez déjà noter que Cardi B a clairement su transformer l’essai en étant très vite la plus populaire  grâce à ses extravagances ; c’est vraiment ça qui l’a lancée. Il en va de même pour DreamDoll, c’est par là qu’elle s’est d’abord faite connaître même si sa carrière n’est pas comparable à celle de Cardi pour le moment. Enfin, Jim Jones a lui aussi su tirer son épingle du jeu puisqu’il a eu droit à un spin-off, Chrissy & Mr Jones, centré uniquement sur lui et sa copine.

Cardi B, Chance The Rapper et T.I.

Ces trois zozos vont être les juges de l’émission Rhythm + Flow__, un nouveau format de télé-crochet où, roulement de tambour, plusieurs candidats vont s’affronter pour tenter de devenir une star du rap. Des castings auront lieu dans plusieurs villes des USA, et il y aura des épreuves éliminatoires au fur et à mesure. Il n’y a pas encore de date officielle mais la plateforme de streaming a promis que ce serait avant 2020.

T.I (père de famille)

Entre 2009 et 2017, T.I. a eu son propre reality show, ou plutôt ses shows. En effet en 2009 il est dans T.I.’s Road to Redemption, avant d’enchaîner directement avec  T.I. & Tiny: The Family Hustle dès 2011. Pour le coup même s’il y a aussi des moments drôles, le ton se veut plutôt familial et parfois sérieux.

Bhad Bhabie

Par définition, Bhad Bhabie a d’abord des attributs de star de télé-réalité plus que de rappeuse puisqu’elle s’est faite connaître en beuglant sur un plateau télé aux côtés de sa mère avant de devenir une célébrité sur les réseaux sociaux. En parallèle de son début de carrière musicale, elle a logiquement été sollicitée par Snapchat pour une émission exclusive de real TV : Bringing Up Bhabie. Où l’on peut donc la voir travailler sa musique mais surtout s’engueuler avec sa mère. On ne change pas une équipe qui gagne.

T.I (business man)

Pour B.E.T, T.I participe activement à The Grand Hustle, également une émission centrée sur la compétition, mais cette fois, les candidats ne sont pas là pour devenir des artistes accomplis : ils veulent « juste » décrocher un job à responsabilité dans l’entreprise du rappeur. Le rêve américain version Grand Hustle, donc.

MTV Cribs

L’émission culte de MTV. Pour les plus jeunes d’entre nous, c’est peut-être obscur mais il s’agissait d’une émission où des stars de la musique, et particulièrement des rappeurs, nous montraient l’endroit où ils vivaient, et fatalement la démesure, le luxe absolu étaient de mise.

Bon, l’aspect folklo c’est qu’il a été admis a posteriori qu’une écrasante majorité des stars filmées trichaient totalement, et pas seulement les rappeurs : les locations de voitures voire de villas entières étaient monnaie courante. Le seul à avoir assumé le côté très banal de sa demeure était Redman, qui a accueilli l’équipe dans un logement plutôt en désordre, sans rien de clinquant, après avoir refusé leur proposition de lui louer une propriété juste pour le tournage. Quel grand homme.

Lil Romeo

Lil Romeo présente l’émission Ex on the Beach, qui tout comme Les Anges de la télé-réalité est une sorte d’aperçu de l’enfer sur Terre : dix stars d’émissions de real TV précédentes (Big Brother, The Bachelor, etc) se retrouvent toutes sur une plage et se font surprendre par l’arrivée de leurs ex. Comme Lil Romeo l’a lui même expliqué en interview « c’est un peu un film d’horreur quand on y réfléchit ».