MENU
Accueil
Quand les rappeurs américains deviennent présentateurs
Écouter le direct
Action Bronson, Food Network & Cooking Channel (Photo : Ilya S. Savenok)
Action Bronson, Food Network & Cooking Channel (Photo : Ilya S. Savenok) ©Getty

Quand les rappeurs américains deviennent présentateurs

Entre émissions de cuisine ou de de bécanes, talk show humoristiques comme politiques et prétextes assumés pour s’éclater, les exemples sont de plus en plus nombreux.

Comme de nombreux artistes US avant eux, les rappeurs américains ont très tôt compris l’importance de l’aspect entertainment dans la musique, et c’est pourquoi nombreux sont ceux qui ont cherché à se diversifier. Parmi leurs activités parallèles préférées, on trouve le cinéma, les business en tout genre mais aussi la télévision, en qualité de présentateur. Et ça donne souvent des résultats surprenants. En gros c’est le même papier que la semaine dernière mais version USA, et on vous a changé l’intro parce qu’on reste avant tout des perfectionnistes.

Killer Mike

Vétéran du rap mais nouveau venu dans le game niveau programme TV, Killer Mike a débarqué sur Netflix avec Trigger Warning, une émission où il explore différentes facettes de la communauté noire américaine, avec pas mal d'humour et de provoc', pour mieux questionner certains tabous. En tout cas, c'est comme ça qu'on a dû leur vendre le programme, dans les faits ça lui permet de bien rigoler tout en posant les questions qui fâchent. Comme une sorte de croisement entre Sacha Baron Cohen, Dave Chapelle et Michael Moore.

Action Bronson

On ne le présente plus, avec Fuck that's delicious, Action Bronson a été l'un des plus populaires de ces dernières années, au point d'ailleurs que parmi le grand public, certains le connaissent d'abord pour ses qualités de host spécialisé en cuisine plutôt que pour sa discographie. Le choix de casting tombe sous le sens : Bronson est un passionné qui a réellement une formation de cuistot à la base, du coup, les étoiles étaient alignées ; de plus, il ramène souvent des invités, à la fois du monde du rap et de la cuisine haut de gamme. Le programme a tellement bien marché que le MC a décroché la présentation de deux autres shows. D'abord, Traveling The Stars: Action Bronson & Friends Watch Ancient Aliens, qui a un concept assez perché : c'est juste Action Bronson et ses potes (dont les beatmakers Alchemist et Knxwledge) qui regardent une émission centrée sur les théories autour des extraterrestres et autres (Ancient Aliens), et qui la commentent en temps réel ou presque. Ce n'est pas tout puisque Bronsolino a également eu droit à un talk show, The Untitled Action Bronson Show, où il reçoit des invités (rappeurs, acteurs, humoristes, etc) et parle assez librement tout en calant des interludes qui vont du combat de sumos à la fabrication de mozzarella.

Xzibit

Pendant un peu plus de trois ans, Xzibit a présenté l'émission culte Pimp my ride, dont le principe était simple mais efficace : le rappeur va trouver un ou une propriétaire de voiture plutôt mécontent de son véhicule actuel, ou en tout cas, quelqu’un qui voudrait l’améliorer et le customiser mais qui n’a pas forcément d’idées précises et surtout, qui n’en a pas les moyens. C’est là que l’équipe des professionnels de Pimp my ride entre en jeu, étudie les différentes possibilités, met ça en parallèle avec les goûts du conducteur, et transforme intégralement le véhicule en un temps record. Évidemment c’était souvent du forcing total : un type qui aimait les poissons pouvait se retrouver avec un aquarium intégré à sa bagnole mais ça restait une voiture très vieille dont il aurait juste fallu se débarrasser dès le départ. A noter qu’occasionnellement d’autres rappeurs ont tenu le rôle de présentateur, comme Fat Joe, Lil Jon ou encore Chamillionaire.

Redman

Redman, peut-être recruté suite à sa performance incroyable (non) dans Le Fils de Chucky, a présenté sur la chaîne VH1 l’émission Scared Famous. Il s’agit d’une sorte de show "d’horreur", tourné au fin fond de la ville de Savannah en Géorgie, dans une maison censée être hantée. Une dizaine de candidats sont réunis pour passer une série d’épreuves inspirées d’anecdotes ou de folklore horrifique en tout genre, dans une ambiance de films d’épouvante, même si c’est évidemment pour rire ; malheureusement dans l’extrait ci-dessus, la jeune femme ne se fait pas réellement découper et broyer pour finir en bouillie. Le gagnant part avec un chèque de 100 000 dollars pour l’association caritative de son choix.

Ludacris

Le rappeur-acteur d’Atlanta a également sévi sur le petit écran en tant qu’animateur. Pour être plus précis, il a été choisi pour présenter la saison "revival" de l’émission Fear Factor. Pour rappel, le show consistait à confronter les candidats à leurs pires peurs, angoisses ou phobies, jusqu’à ce qu’ils craquent, pour voir qui résistait le mieux et méritait de gagner. On peut donc observer Luda donner libre cours à ses bas instincts en beuglant sur des victimes apeurées mais consentantes, c’est aussi ça la beauté de la télé.

LL Cool J

Les années rap de LL Cool J sont certes derrière lui mais ça compte quand même. Le bonhomme anime depuis maintenant presque 4 ans l’émission Lip Sync Battle sur la chaîne Comedy Central. Le concept est simplissime : on invite deux célébrités qui s’entendent plutôt bien entre elles, chacune a eu pour mission de se préparer au maximum pour livrer la performance de "lip sync" (littéralement « synchronisation des lèvres », mais ce n’est pas sale, ça veut juste dire faire semblant de chanter un tube) qui surpassera celle de son adversaire. Au fil du temps et au gré des invités, les prestations peuvent parfois prendre des allures de clip voire de mini-concert improvisés, comme quand Tom Holland a repris Umbrella de Rihanna avec déguisement adapté, danseurs, danseuses, perruque, et bien sûr, la chorégraphie.

Queen Latifah

Outre le fait d’avoir animé la cérémonie en 2011, Queen Latifah a surtout eu son propre talk show, sobrement intitulé The Queen Latifah Show. A chaque fois l’aventure a été de courte durée puisqu’elle l’a présenté de 1999 à 2001 puis de 2013 à 2015. Il s’agissait d’un talk de format assez classique où l’ex-rappeuse recevait des invités qui faisaient l’actu et réagissait sur les sujets du moment.

Bow Wow

Après plusieurs vaines tentatives de revenir dans le rap qui ressemblent plus à un running gag qu’autre chose, Bow Wow qui a laissé tomber le "lil" même s’il n’a pas vraiment grandi, s’est tourné vers la TV. Dès 2012 il anime l'émission musicale 106 & Park diffusée sur BET, où il reçoit des invités qui, eux, ont réussi dans la musique. Globalement on peut estimer que l’apogée de sa carrière télé se résume à la vidéo ci-dessus, vous comprendrez vite pourquoi.

Snoop Dogg

Vu sa longévité, Snoop a fatalement eu plusieurs émissions à gérer. D’abord Doggy Fizzle Televizzle (de 2002 à 2003), une émission comique où il servait d’animateur et de lien d’un sketch à l’autre puis Dogg After Dark (2009), un show plus généraliste où il recevait toutes sortes d’invités suivant l’actu mais assurait lui-même les intermèdes musicaux en live. Ces dernières années il fait équipe avec Martha Stewart pour une émission de cuisine appelée Martha & Snoop's Potluck Dinner Party, et le "léger" décalage entre lui et sa copine de 77 ans fait évidemment la force du show. Il anime aussi depuis 2017 la toute dernière version de The Joker’s Wild, un jeu télévisé qui a existé sous différentes versions depuis les années 70.

Sinon ça n’a pas grand-chose à voir mais sachez qu’il a existé en 2016 une pétition pour que Snoop devienne la voix off de la série documentaire Planète Terre. Parce qu’il avait tenté l’exercice pour rigoler chez Jimmy Kimmel, et c’était magnifique.