MENU
Accueil
Nicki Minaj : "C'est une belle période pour être un rappeur blanc en Amérique"
Écouter le direct
Nicki Minaj : "C'est une belle période pour être un rappeur blanc en Amérique"
Nicki Minaj : "C'est une belle période pour être un rappeur blanc en Amérique" ©Radio France

Nicki Minaj : "C'est une belle période pour être un rappeur blanc en Amérique"

Une déclaration qui a déchaîné les enfers.

Nicki Minaj  fait encore parler d'elle sur Instagram, mais cette fois ce n'est pas pour des photos controversées. La baddest bitch du game  est venu mettre son grain de sel via plusieurs commentaires par rapport à la domination des rappeurs blancs dans le classement (Top 10) iTunes US des meilleurs ventes de singles Hip-Hop/Rap.

En effet, 7 titres sur 10 sont des morceaux d'artistes blancs incluant Eminem, Post Malone, Macklemore ou encore G-Eazy .

C'est une belle période pour être un rappeur blanc en Amérique, huh ?

Un commentaire maladroit , mais qui aurait pu être pris aurait au second degré si elle n'avait pas eu l'audace de surenchérir en attaquant sans détour ses détracteurs :

"Voici les 10 chansons rap les plus vendues sur l'iTunes US. Bravo à Eminem et Post Malone. Deux de mes favoris. Bravo à Eminem pour son album. Motorsport  a mis la barre haute. MIS A JOUR Je bloque tous les sensibles. C'est vraiment une belle époque pour être un rappeur blanc en Amérique. Je veux en signer un sur mon nouveau label. Vous en connaissez ? Je dis ce que je pense et si vous n'aimez pas ça, foutez le camp de ma page bande de  !"

Une prise de parole qui a largement énervé les internautes sur Twitter et Instagram  qui ont vu dans ces remarques une façon de rabaisser, de discriminer les rappeurs blancs et également de marchander leur talent en présentant leurs performances comme une tendance, une mode passagère. Une véritable taule pour Nicki  qui a s'est fait foudroyer sur la toile. La rappeuse a depuis fini par supprimer tous ses posts . Mais bon, c'est too late, le bad buzz est dans l'internet.

Crédit photo : Victor Boyko / Getty Images