MENU
Accueil
Écouter le direct
Les documentaires du rap US
Les documentaires du rap US ©Radio France

Les documentaires du rap US

Comme toutes les musiques qui connaissent un franc succès sur une longue période, le rap a attiré l’œil de plusieurs documentaristes qui ont voulu décrypter certains phénomènes. Petite sélection maison.

Il est parfois utile de découvrir une époque que l'on a pas connue ou des artistes à côté desquels on est passé pour X ou Y raison ; ou au contraire redécouvrir des moments clés qui ont jalonné des périodes importantes considérés aujourd'hui comme fondateurs. Dans ce genre de cas, en plus d'écouter la musique directement, il peut être intéressant de se pencher sur le travail accompli par certains films documentaires. C'est parti.

Biggie & Tupac

La particularité c’est que le réalisateur n’est pas du tout issu du monde du rap mais bel et bien d’une formation plus « classique » : auparavant, il avait par exemple réalisé un docu sur la mort de Kurt Cobain ou encore sur une tueuse en série. Cela donne une certaine fraîcheur à son approche, d’autant que le bonhomme sait faire preuve d’ironie quand il faut. Mention spéciale à la rencontre en prison avec Suge Knight où son caméraman panique totalement dès que le patron de Death Row lui lâche un « me filme pas maintenant, putain ». On a droit ensuite à des plans rarement cadrés et la voix off se fout ouvertement de sa gueule.

Welcome to Death Row

The Carter

Rhyme & Reason

Tupac: Resurrection

Beats, Rhymes and Life: The Travels of A Tribe Called Quest

Dave Chappelle's Block Party

A la base le thème peut sembler un peu léger pour tenir tout un film mais c’est là que le sens du système D de Michel Gondry et la tchatche légendaire de Dave Chappelle interviennent. Concrètement on a droit à un défilé de stars du rap, tout comme dans son show de l’époque d’ailleurs (le fameux Chappelle’s Show ), qui avait reçu et fait jouer entre autres Mos Def, Talib Kweli, Busta Rhymes, Fat Joe, Killer Mike, Slum Village, The Roots, Wyclef, De La Soul, Black Star, DMX, CeeLo, Ludacris, Common, Kanye West, Snoop Dogg ou encore Big Boi.

crédit photo : cover dvd Welcome to death row